«J’insultais mes profs»

image: «J’insultais  mes profs»
© Alliance Presse

Pendant des années, Matthieu s’est révolté contre ses parents, les professeurs et la police. Mais un camp de ski a changé sa vie…

«C’était plus fort que moi»
«Je fumais pour me rebeller envers mes parents, je ne respectais pas les couvre-feux, je fuguais, j’insultais mes professeurs». Matthieu, 16 ans, a vécu longtemps dans une attitude de rébellion envers tous les représentants de l’autorité, même la police. «Je ne voulais pas écouter, je tenais tête à tout le monde, même quand je savais que j’avais tort». Il a bien demandé à Dieu qu’il change son attitude et qu’il l’aide notamment à être en accord avec les autorités. Mais «c’était plus fort que moi, je n’arrivais pas à obéir». Dans un premier temps, Matthieu n’a donc obtenu aucune réponse de la part de Dieu.

Une réponse dans la paix
Puis, durant les fêtes de fin d’année, Matthieu a participé à un camp chrétien. Le thème des soirées: les Dix commandements. Matthieu a été touché par cette parole: «Honore ton père et ta mère». C’était une réponse à ses prières. «L’orateur nous a appelés à faire un pas de foi. J’ai répondu à cet appel et ça a changé ma vie». Il a ressenti une paix intérieure et, pour la première fois, il a eu envie de prier pour les autres. Surtout, depuis ce jour, il a découvert qu’il était possible que son comportement change. «Se rebeller est plus facile que d’être à l’écoute de Dieu. Seul Dieu pouvait changer ainsi les choses!».

Une lutte de chaque jour
Aujourd’hui, Matthieu est convaincu que la rébellion est une cause perdue d’avance. «Se rebeller contre les autorités ne sert à rien. Je regrette mes mauvaises fréquentations et mon attitude envers mes parents et mes professeurs». Il a réellement envie de consacrer du temps à continuer de chercher Dieu par la lecture de la Bible et la prière. Bien sûr, ce n’est pas facile tous les jours. Matthieu est bien conscient que son comportement doit encore être perfectionné. Mais constater que ses révoltes sont beaucoup moins fréquentes qu’avant l’encourage.

Non à l’insulte!
Encore récemment, il s’est retrouvé dans une situation de désaccord avec l’un de ses professeurs. Celui-ci l’a traité d’immature et lui a donné une leçon de morale, que Matthieu a désapprouvée. Autrefois, il aurait réagi violemment, en l’insultant et en refusant de se soumettre à son autorité. Mais là, les choses ont été différentes: il a gardé son calme et a réussi à obéir. Un beau témoignage que Matthieu aimerait dire à tous: bien qu’il soit difficile de changer de comportement, celui qui écoute Dieu a vraiment la possibilité d’être transformé!

David Combernous

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°