Dieu se sert aussi des médias!

image: Dieu se sert aussi des médias!
© Alliance Presse

Impossible d’échapper à internet, aux réseaux sociaux et aux Smartphones, ils sont partout. Au-delà des inévitables défis qu’ils engendrent, il est possible de les utiliser intelligemment, notamment pour parler de Dieu et s’encourager. Quatre pistes.

1. Parler de Dieu sur les réseaux sociaux
Dieu nous appelle à partager notre foi autour de nous. Maintenant, avec Facebook, c’est si facile de publier des vidéos, des statuts, des musiques, des photos! Personne ne se prive de s’exprimer. Et quand on a une bonne nouvelle à communiquer, on ne devrait plus hésiter!

Une astuce: trouve le bon équilibre entre d’un côté bassiner tes amis sur Dieu et remplir leur mur d’actualités de statuts chrétiens, et de l’autre ne jamais oser partager quelque chose qui te parle par peur de commentaires négatifs. Ose, par exemple, mettre des vidéos qui interpellent ou des citations sur les valeurs de la vie. C’est ce qu’Emilie a l’habitude de faire sur Facebook; ses amis la respectent et finissent même par se poser des questions. Ton attitude se reflète aussi dans ce que tu écris: à l’heure des amitiés 2.0, ce que les gens pensent de toi vient en partie de ce que tu partages sur les réseaux sociaux.
Il est parfois bon de se mettre à la place d’un non-chrétien avant de publier quelque chose pour s’assurer que ce l’on partage est accessible pour lui. Mais ne te mets surtout pas trop de pression: sois toi-même dans la vie et sur le net! Et si Jésus fait partie de ta vie, alors évangéliser sur Facebook deviendra naturel !

2. Des applications de prières sur les Smartphones
Il existe des applications où tu peux partager tes sujets de prières. Instapray te permet de recevoir un soutien dans la prière de personnes du monde entier, où que te sois et quel que soit ton besoin. Et tu peux toi aussi prier pour les autres.
Beaucoup d’amis se créent aussi un groupe sur WhatsApp dans le but de prendre des nouvelles les uns des autres, de partager les défis et les sujets de reconnaissance. Et pourquoi ne pas le faire avec ton groupe de jeunes ou quelques amis avec qui tu te sens libre de partager?

3. Des versets sur Instagram
Tu commences ta journée la peur au ventre à cause d’une situation à affronter, ou alors tu te sens abandonné, et puis paf, tu tombes sur une jolie photo sur Instagram avec un verset qui te parle! Il suffisait de ça pour te redonner un peu d’élan et te rappeler que tu n’es pas seul, que Jésus est avec toi. Si tu sais un peu l’anglais, il y a Daily_bibleverses, ou alors Zebible qui publie régulièrement des photos en français.

4. Des vidéos qui frappent le cœur!
Josué vient de terminer ses études de graphisme à Paris. Il a à cœur de pouvoir un jour utiliser ses dons pour créer des vidéos ou films qui interpellent. Il aimerait que cet outil puisse toucher les gens, les remettre en question sur l’existence du Créateur. Aujourd’hui, des vidéos chrétiennes de bonne qualité circulent sur internet, Fallingplates par exemple. D’autres en profitent pour filmer des témoignages puis les publier sur les blogs, les réseaux sociaux, Youtube... Une chaine de partage se construit donc petit à petit, et elle touche des milieux non chrétiens.

Par Joëlle Lehmann




Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°