Faut-il partir en mission à l’autre bout du monde pour plaire à Dieu et faire sa volonté?

image: Faut-il partir en mission à l’autre bout du monde pour plaire à Dieu et faire sa volonté?
© Alliance Presse

Oui et non. Une réponse de Vaudois ou de Normand, me diras-tu... Et pourtant, cette réponse n’est pas inintéressante. Lis plutôt ce que Stéphane pense. Il est directeur de la branche suisse d’une mission qui veut ouvrir 100’000 nouvelles Eglises dans un pays hostile au christianisme

Oui, parce que tu reviendras transformé
«Oui, c’est bien de partir en mission à l’autre bout du monde pour recevoir une impulsion nouvelle, capable de booster ton témoignage. C’est vrai qu’en allant dans un pays où l’évangélisation marche fort, tu peux toi-même être boosté dans ta foi. Par endroits, tu peux être témoin de miracles impressionnants ou partager le quotidien de chrétiens qui témoignent de leur foi malgré la menace de la persécution. Tu peux probablement aussi plus facilement expérimenter l’œuvre de Dieu. En effet, tu es en terrain inconnu et tu te préoccupes moins du regard des autres, en particulier de ceux qui te connaissent bien.
Souvent, lorsque tu reviens d’un tel voyage ou d’un engagement court terme, cela décuple ton courage et ton envie de parler de ta foi dans ta région. C’est vrai qu’en voyant beaucoup de gens se tourner vers Jésus, on réalise que c’est encore possible aujourd’hui... pourquoi pas aussi chez nous?

Non, parce que tu ne seras pas plus parfait
Pourtant, il n’est pas nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour être un bon chrétien. En effet, le fait de partir en mission ne fait pas de toi le chrétien parfait. Si tu pars suite à un appel clair que tu as entendu, qui a été confirmé, c’est très bien. Par contre, si tu pars dans le seul but de devenir un meilleur chrétien, alors tu fais fausse route. Car être missionnaire et témoin, c’est d’abord un état d’esprit.
Et cela commence tout simplement par apprendre la dépendance de Dieu. Se mettre à son écoute, reconnaître quand il te parle et suivre ses instructions, par exemple quand il te met à cœur une personne pour qui prier ou à qui offrir ton écoute, une parole d’encouragement ou un témoignage. Et pour ça, pas besoin d’aller à l’autre bout du monde.» ar christian willi

Par Christian Willi

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°