Retiens ce qui est bon!

image: Retiens ce qui est bon!
© Alliance Presse

A la RJ et à la DNJ, tu as entendu plein de choses! Mais là-bas, comme à l’Eglise, dans ton groupe de jeunes ou même quand tu lis Just4U, as-tu pris l’habitude de retenir seulement ce qui est bon?

«Si tu es chrétien, tu peux prendre des serpents venimeux dans tes bras et boire du poison, il ne t’arrivera rien. C’est la Bible qui le promet». J’espère que si on t’enseignait ça dans une rencontre de jeunesse ou dans Just4U, tu saurais l’examiner et en conclure qu’il n’est pas sage de tenter le coup… De même si on te disait que, pour être sauvé, tu es obligé d'aller à l'Eglise et de donner la dîme. Ce sont des exemples extrêmes, d’accord, mais pour te sensibiliser à cette réalité: les hommes ne sont que des porte-paroles de Dieu, ils peuvent donc se tromper. Que faire? «Examinez toutes choses, retenez ce qui est bon» (1 Thess. 5,21). Nous pouvons prendre comme modèles les chrétiens de Bérée qui, enseignés pourtant par l’apôtre Paul, «examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact» (Act. 17,11).

La référence, c’est la Bible!
Rappelle-toi d’abord que la vérité se trouve dans la Bible uniquement. Si quelqu’un t’affirme quelque chose qui te semble contraire à la Bible, tu peux regarder ce que disent les textes. Aucun chrétien, même le plus spirituel, n’est à l’abri de dire des choses fausses. Il est arrivé que des chrétiens qui veulent faire «comme Jésus» se noient en essayant de marcher sur l’eau.
Développe aussi ton sens critique pour discerner les incohérences ou les contradictions que tu peux entendre. Si l’orateur d’un jour affirme le contraire que l’intervenant de la soirée précédente, il y a un hic. Qui a raison? Là encore, la référence se trouve dans la Bible. Approche-toi aussi des personnes de référence en qui tu as confiance, qui connaissent bien la Bible et font preuve de sagesse, pour leur partager tes doutes ou questions.

Le messager est-il crédible?
Le vécu ne remplace pas les enseignements bibliques. Que penser par exemple d’un homme qui affirme que Dieu s’est révélé en vision pour lui dire de tromper sa femme et d’en épouser une autre? Eh bien, il a certainement tort, puisque la Bible nous dit clairement de ne pas agir de la sorte.
Il est parfois utile d’observer la vie d’une personne pour en déduire que son message est pertinent ou non: un homme qui te donne des leçons chrétiennes mais qui vit n’importe comment n’est pas crédible. Sans devenir trop méfiant, il faut se souvenir quand même que la Bible met en garde contre les faux prophètes, qui ont l’apparence de «bons chrétien» mais ne le sont pas.

Ne pas tout jeter
Tu es donc appelé à ne pas tout gober... Mais l’inverse est aussi vrai: ne jette pas tout à la poubelle. Certaines personnes raconteront peut-être des bobards ou des trucs louches, mais il y aura aussi dans leur discours de bonnes choses à retenir, des exemples à suivre, des pensées fortes utiles pour toi. Même un homme dont la vie n’est pas glorieuse pourra enseigner de très bonnes choses. Même un théologien qui ne croit pas à la résurrection de Jésus-Christ dira parfois des choses pertinentes. C’est un mystère, mais c’est comme ça!

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°