A la recherche de trésors humains

image: A la recherche de trésors humains
© Alliance Presse

Une chasse au trésor? Ce n’est pas seulement le célèbre jeu de piste dont nous t’avions parlé dans la dernière édition. Les trésors peuvent aussi être des personnes que Dieu désire que l’on rencontre. Nicolas nous partage ce qu’il a vécu.

Il te faut…
- Une bande d’amis motivée: toi et ton groupe de jeunes, ou quelques amis chrétiens!
- Un temps d’écoute: répartis en petits groupes, les participants commencent par prendre un court temps d’écoute de Dieu en étant attentifs à ce qu’il aimerait leur dire.
- Une feuille par personne: sur ces «cartes aux trésors» se trouvent différents types d’indices tels que le prénom, l’apparence physique, le besoin, le lieu et quelque chose d’inhabituel. A côté de chacun de ces éléments, chaque personne note ce qu’elle reçoit. Par exemple: Bastien, casquette rouge, problème de genou, une fontaine.
- Le Saint-Esprit: après voir comparé ce qu’ils ont reçu, les participants se dirigent vers le lieu le plus représentatif. Ils se laissent guider par le Saint-Esprit à la recherche de ces personnes.

L’expérience de Nicolas
La première fois que Nicolas participe à une telle chasse au trésor, il attend des résultats concrets: des conversions et des guérisons. Sa pression est telle qu’il a le sentiment de devoir rendre des comptes à «son patron Dieu», comme s’il devait gagner son amour.
Dans le cadre d’une autre formation, l’attitude de l’amie qui l’accompagne lui fait se rendre compte qu’il n’a rien besoin de prouver. C’est avec cette mentalité qu’il décide de vivre cette aventure. «Si, à la fin de la journée, on ne peut pas mettre une coche à côté de chaque mot de sa liste, mais que l’on peut dire que l’on a aimé les gens aujourd’hui, c’est un bon bout de gagné. Recevoir des indices ne doit pas nous faire perdre de vue l’objectif: aimer!». Nicolas t’encourage à noter tout ce que tu reçois, même les indices qui te paraissent bizarres. Ne te décourage pas, accepte d’apprendre et surtout reste toi-même! Dieu sait ce qu’il fait.

Un rendez-vous de Dieu
«J’ai réalisé que Dieu aime déborder notre horaire prévu». Un jour, alors que la chasse aux trésors est tout juste terminée, il aperçoit une dame en bas d’un escalator qui semble avoir mal au pied. Sur sa carte, il avait écrit «lien avec un escalator». Nicolas lui propose de prier pour son pied. A la fin de la rencontre, elle lui dit qu’elle n’a plus mal. Il apprend que l’amie qui l’accompagne a le genou blessé. Celle-ci accepte à son tour la prière. Elle plie son genou, étonnée de ne plus avoir mal, puis ajoute: «Est-ce que vous faites aussi pour la tête?». Puisqu’elles souffrent toutes les deux de dépression et de solitude, Nicolas et un autre membre de l’équipe prient qu’elles reçoivent la paix de Dieu. L’une d’elles est en pleurs: l’amie de Nicolas la prend dans ses bras. De nombreuses histoires encourageantes telle que celle-ci ont été vécues dans le monde. Nous n’avons rien à perdre. Prends-le risque d’être surpris par Dieu! 

Joëlle Lehmann

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°