Au bout du monde avec ton groupe de jeunes?

image: Au bout du monde avec ton groupe de jeunes?
© Alliance Presse

Vivre une semaine pleine de temps forts, de défis et de rencontres géniales, pour fortifier ton groupe de jeunes? Tout ça et bien plus encore peut se vivre au travers d’un voyage missionnaire! Mais comment s’y prendre pour l’organiser?

1. Vacances ou tournée missionnaire?
Prenez le temps de réfléchir: qu’attendez-vous d’un tel voyage? Du temps à la plage, du farniente, des visites touristiques? Rien ne vous empêche de vous offrir une semaine de vacances, mais une tournée missionnaire demande bien plus… Il faut être prêt à travailler plus que l’on se repose et à rencontrer des gens sans forcément beaucoup visiter le pays. Les bonnes motivations sont plutôt le désir de partager l’amour de Jésus et d’aider les gens, par exemple défavorisés.

2. Une équipe de responsables
Organiser une tournée, ça ne se fait pas seul! Un tel projet peut être l’occasion de valoriser d’autres personnes du groupe que les responsables habituels. Ces derniers peuvent continuer à gérer le programme standard du groupe sans s’ajouter beaucoup de travail. Parce que oui, organiser un voyage c’est pas mal de boulot! Réfléchir aux activités, au logement, aux repas et aux trajets, gérer le budget… Et donner une impulsion au groupe lors de petits temps spirituels ensemble.

3. Quelle destination?
Voulez-vous plutôt aider avec vos mains, dans des milieux défavorisés? Ou préférez-vous l’évangélisation de rue, avec des sketches, des chants et de petits messages? Si vous voyagez dans un pays non francophone, il est important que certains parlent la langue du pays ou que des personnes du pays vous accompagnent pour traduire.

4. Planifier chaque détail
Etablissez un programme clair du voyage. Quel jour, et à quel moment de la journée, allez-vous à tel endroit pour évangéliser dans la rue? A quelle heure votre avion arrive-t-il, comment organiser le trajet jusqu’au lieu d’hébergement? Plus votre programme est précis, moins il y aura de mauvaises surprises. Et donc moins de tensions!

5. Gérer le groupe
Un tel voyage est une occasion de forger votre groupe et vos relations, mais il peut aussi les mettre à rude épreuve. On se retrouve cette fois-ci à vivre ensemble 24 heures sur 24, même la nuit. Mais une fois les défis relevés, l’unité en est plus forte. Prenez donc le temps de soigner les relations. S’il y a de fortes tensions entre vous, partager l’amour de Dieu sera plus difficile.

René Progin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°