Il a lutté avec Dieu, et toi?

image: Il a lutté avec Dieu, et toi?
© Alliance Presse

T’arrive-t-il d’avoir de nombreuses questions à poser à Dieu, voire un sentiment de révolte ? Peut-être est-ce alors le temps de lutter, à l’image de Jacob.

Les combats sont très présents aujourd’hui. Nous entendons parler de guerres, et elles ne se déroulent pas si loin de chez nous. Il y a les bagarres à l’école, les conflits dans les familles. Il y a même les batailles qui se passent à l’intérieur de nous : par exemple entre celui que j’aimerais être et celui que je suis vraiment, entre la performance que j’aimerais arriver à atteindre et celle que je n’arrive pas. Oui, les luttes font partie de la vie !

La drôle de nuit de Jacob
La Bible raconte un certain nombre d’histoires de guerres, de combats, de luttes. Une de ces histoires m’a touché d’une manière particulière. Il s’agit d’un homme, appelé Jacob, qui se retrouve en chemin pour aller revoir son frère Esaü, après un long temps de séparation. Cette perspective est très angoissante pour Jacob. En effet, il avait joué un sacré mauvais tour à Esaü en lui volant la bénédiction de leur papa. Pour lire cette histoire passionnante, n’hésite pas à ouvrir ta Bible dans la Genèse (chapitres 27 à 33). Quant à moi, je poursuis. Dans la nuit qui va précéder cette rencontre incertaine, Jacob est seul. Et c’est alors qu’il se retrouve à lutter avec un personnage bien mystérieux. Combien de temps ce combat va-t-il durer ? Comment cela se déroule-t-il concrètement ? Difficile à dire. En effet, ce n’était pas l’époque des smartphones... Toujours est-il que lorsque le soleil se lève, le résultat est là : Jacob est blessé... et béni. De plus, il reconnaît avoir lutté avec Dieu.

Des temps pour lutter avec Dieu !
Dans nos vies, il y a des temps plus difficiles à vivre. Cela peut être des temps de changements, sources d’angoisse et d’incertitude, à l’image de Jacob. Cela peut être des temps de désespoir où nous nous sentons seuls et abandonnés. Des temps où nous sommes en « crise d’adolescence », révoltés contre nos parents, nos profs ou même le monde entier. Cela peut être des temps de séparation difficile qui génèrent de la rébellion. Alors c’est le temps de lutter avec Dieu, de lui dire ou crier ce qui nous habite : nos incompréhensions, nos révoltes, nos angoisses. Il est temps, me semble-t-il, de réclamer sa bénédiction !

Une rencontre qui marque
Nombreux sont les gens qui se font tatouer pour garder la marque d’un événement particulier ou de la relation à une personne particulière. Notre ami Jacob a aussi gardé la marque de sa lutte (ce n’est pas lui-même qui se l’est infligée... petite différence avec le tatouage). Lutter n’est pas anodin. Et pourtant, quelle belle promesse trouvons-nous au cœur même de la lutte : Jacob repart avec la conviction d’avoir vu Dieu face à face. Et finalement, sa rencontre avec son frère sera belle !
Que Dieu te bénisse, en particulier dans les différentes luttes qui tu vis peut-être en ce moment.

Jean-Luc Emery, responsable du secteur jeunesse à la Ligue

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°