La Bible se contredit-elle?

image: La Bible se contredit-elle?
© Alliance Presse

Y a-t-il des contradictions dans la Bible? Si tel n'est pas le cas, comment expliquer les apparentes différences dans les récits bibliques?

Le disciple Judas, après avoir trahi Jésus, a subi tellement de remords qu’il s’est pendu. Enfin… ça c’est selon Matthieu 27,3-7. Car selon Actes 1,16-19, le même Judas est mort d’une chute et «ses entrailles se sont répandues». Charmant. Mais au-delà de ces détails sordides, une question se pose: si la Bible ne contient pas d’erreurs, alors comment est-ce possible qu’elle nous transmette deux récits a priori contradictoires?

Des apparences trompeuses
Des contradictions, on pourrait en dresser toute une liste. D’où viennent-elles? Il faut d’abord comprendre que des siècles nous séparent de l’époque où la Bible a été écrite. Du coup, nos différences de culture ou de langage peuvent nous empêcher de comprendre ce que l’auteur a voulu dire.
Je te donne un exemple: en Matthieu 23,34-35, Jésus parle du premier et du dernier meurtre d’un innocent dans l’Ancien Testament, Abel et Zacharie. Le meurtre d’Abel, c’est effectivement le premier de l’humanité (Gen. 4,1-16). Mais Zacharie, c’est un prophète parmi d’autres, et en plus il n’a pas été assassiné! Jésus s’est-il mélangé les pinceaux?
En fait, à l’époque, les livres de l’Ancien Testament n’étaient pas dans le même ordre que la plupart de nos Bibles. L’Ancien Testament commençait par la Genèse, mais finissait par les Chroniques. Or, qui est le dernier innocent tué dans ce livre? Un certain Zacharie (2 Chr. 24,17-22)! Jésus ne se trompe donc pas en mentionnant ces deux personnes. Ce qui semble aujourd’hui une apparente contradiction n’en était finalement pas une à l’époque.

Des points de vue différents
Certaines contradictions ne peuvent pas être résolues de façon aussi simple. Parfois, il faut accepter que les auteurs avaient un point de vue différent lorsqu’ils ont écrit leur livre.
Matthieu, par exemple, affirme qu’après la résurrection, deux femmes ont rencontré un ange devant le tombeau. Mais pour Marc il y avait trois femmes et pour Luc deux anges. Qui a raison? Tous. Certains racontent les grandes impressions: des femmes ont rencontré un ange, quel événement! D’autres cherchent la précision: il y avait exactement deux anges. Chaque Evangile comporte ses spécificités. Un peu comme si toi et moi on racontait un même événement auquel on aurait assisté: nos discours seraient sincères, mais pas identiques. Ce qui permet finalement d’avoir plusieurs éclairages sur un même récit.

Et pour Judas?
Le récit de Judas est certainement la plus grosse contradiction apparente de la Bible. Pourtant, si Judas s’est pendu à un arbre, personne n’a pu le détacher puisqu’il était impur de toucher un cadavre. La corde a donc dû finir par lâcher et son corps en décomposition a pu s’ouvrir au contact du sol. Les deux versions de sa mort, alors, sont correctes. Tout dépend du point de vue!
Finalement, au lieu de nous inquiéter des contradictions, essayons de les comprendre. Si tu trouves que la Bible est difficile à comprendre, lis les notes explicatives des Bibles d’étude, demande à ton pasteur ou, pourquoi pas, inscris-toi à une formation! 

Nathalie Perrot, Responsable de la rédaction du guide biblique Le Rendez-vous à la Ligue pour la lecture de la Bible

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°