L'union fait la force!

image: L'union fait la force!
© Alliance Presse

Dans chaque numéro, découvre l’encouragement d’un responsable de jeunes. La parole à Pascal Grosjean, responsable du secteur événements de la Ligue pour la lecture de la Bible, qui te dit pourquoi vivre sa foi à plusieurs est bien mieux que de la vivre seul!

Le jour où tu t'attaches à Jésus, sans le vouloir vraiment, tu entres dans sa famille. Une famille pas forcément choisie, avec des jeunes et des moins jeunes, des intellos et des manuels, des sportifs et des artistes, des grands et des petits, des Asiatiques et Occidentaux, avec toutes les gammes ethniques intermédiaires. La famille de Dieu, qu'on appelle aussi l'Eglise (tous les chrétiens du monde), est unique. Tu peux voyager partout, entrer dans une Eglise et en quelques instants de discussion, c’est exceptionnel, tu te sens «comme à la maison».

1. Des moments forts en groupe
Mais à quoi bon avoir une famille, puisqu'on peut avoir accès à Jésus en direct? Est-ce que cela ne me suffit pas? Certains pensent qu'ils n'ont besoin de personne pour vivre leur foi. Mais la réalité, c'est que la solitude dessèche. Cela se vérifie sur le plan relationnel, pour la lecture de la Bible et la mise en pratique de sa foi. Dieu aime se révéler à des groupes. Très souvent, c'est lors d'une grande rencontre de jeunesse, lors d'un camp ou d'une soirée de groupe de jeunes qu'on a l'impression de vivre des choses fortes avec Dieu. Se joindre à un groupe et à une Eglise comporte encore d'autres avantages. Tu vivras l'encouragement mutuel par l'écoute, la prière, une parole ou une attention inspirée venue de Dieu lui-même.

2. On est plus intelligent à plusieurs
La solitude est aussi problématique quand tu dois faire des choix. Des fois, tu peux avoir l'impression d'entendre la voix de Dieu et tu te prends finalement un mur. A d'autres moments, tu estimes que tu te plantes alors que c'est justement le chemin à suivre. Un exemple: lorsque tu es amoureux et que tu n'en parles à personne si ce n'est à Dieu, tu peux parfois être tenté de confondre tes sentiments et tes impressions spirituelles... En parler à des amis de confiance, qui partagent ta foi, t'aidera à y voir plus clair et à prendre de bonnes décisions. Encore un exemple: imagine que tu as reçu une vocation. Si celle-ci est reconnue par ton groupe de jeunes ou une Eglise, ça lui donnera une force extraordinaire. Et dans les moments de doute ou de difficulté, tu sauras où te tourner pour être encouragé ou reprendre des forces.

3. Un moyen d’être remotivé
T’arrive-t-il d’être déçu, de te sentir trahi, en raison d'une grosse tuile dans la vie ou d'une injustice? D’être déçu par des potes, la famille... et parfois même par Dieu? Là encore, si tu avances seul, tu peux être tenté de tout envoyer balader. Mais lorsque tu chemines avec d'autres, ils pourront te soutenir et t'aider à faire le ménage dans ton ressenti sans perdre pied.

4. Un lieu d’apprentissage
Enfin, l'Eglise avec toutes ses imperfections, ce n'est pas le paradis, mais un fragment de ce que Dieu aime. Il aime qu'on soit en paix avec lui et avec les autres, qu'on puisse vivre des relations sereines, s'accueillir les uns les autres comme on est, apprendre à recevoir et à donner le pardon, à vivre sans céder à l'esprit de compétition, de jalousie ou de moquerie.

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°