Le Bible exagère t-elle ?

image: Le Bible exagère t-elle ?
© Alliance Presse

La Bible explique qu’Adam a vécu 930 ans. Et d’autres personnages ont eu une très longue vie. Est-ce exagéré? Historiquement faux?

Quelle est la personne la plus âgée que tu connaisses? Peut-être tes grands-parents, qui ont 70 ans ou 80 ans. Sais-tu que la personne la plus vieille sur cette terre a aujourd’hui 116 ans? 116 ans de vie et d’expériences… et ce n’est pas fini! Impressionnant, et pourtant cela n’a rien à voir avec certains personnages de la Bible. Adam, le premier homme de l’humanité, a vécu 930 ans! On nous dit souvent que plus le temps passe, plus les progrès de la médecine permettent aux gens de vivre longtemps. Alors comment se fait-il qu’au tout début de l’humanité, on vivait si longtemps? La Bible n’exagère-t-elle pas un peu?

Une autre manière de compter?
Ce qui est sûr, c’est que la Bible compte les années d’une manière semblable à la nôtre. Certains ont proposé que l’auteur de l’époque comptait les durées différemment que nous et que par le terme «année», il pensait à la notion de «mois». Mais d’autres textes qui nous parlent des dates des fêtes, ou encore de la durée du déluge, nous montrent que le mot «année» a le même sens en hébreu qu’en français. D’ailleurs, on sait qu’à cette époque le peuple d’Israël suivait un calendrier lunaire, qui définissait des années de 360 jours. Ainsi, exprimer l’âge des patriarches en centaines d’années signifie la même durée qu’en français, à quelques jours près.

Moïse a vécu bien moins longtemps qu’Adam
Te souviens-tu qu’Adam et Eve avaient accès à l’arbre de la vie et auraient pu vivre éternellement? Mais après le premier péché, Dieu les a rendus mortels (Gen. 3,22). En étudiant les généalogies des patriarches de la Bible, une tendance globale se dégage, à quelques exceptions près: plus on s’éloigne de la période du jardin d’Eden, plus les durées de vie sont courtes. Adam a vécu 930 ans, puis Mahalalel 895 ans, puis Lamek 777 ans, Sem 600 ans, Shélah 433 ans, Abraham 175 ans et Moïse 120 ans.

L’image d’ensemble
Plus on s’éloigne de la période du paradis sur terre, plus les conséquences du premier péché se font sentir: les humains vivent de moins en moins longtemps. Ces chiffres étonnants sont probablement symboliques. Ils n’ont pas pour but de nous donner des renseignements historiques sur la durée exacte de vie des patriarches, mais de nous montrer l’image d’ensemble. D’ailleurs, on a retrouvé des textes de la même époque, provenant de Mésopotamie ou d’Egypte, dans lesquels la longévité des rois se compte en centaines, voire en milliers d’années. Ce procédé n’est donc pas une innovation de la Bible, mais correspond aux habitudes d’une certaine époque.

La séparation de l’humanité avec Dieu a apporté de lourdes conséquences pour les hommes et les femmes. La longévité d’Adam et Eve a laissé place à la souffrance, la maladie et la mort. Heureusement, Dieu ne s’est pas arrêté là. En envoyant son Fils, il nous promet «la vie en abondance» (Jean 10,10). Par lui, nous avons la garantie que la mort ne mettra pas un terme à notre existence, mais que nous pourrons vivre pour l’éternité dans la douce présence de Dieu. En attendant, profitons de nos quelques décennies ici-bas pour restaurer notre relation avec lui!

Par Nathalie Perrot, responsable de la rédaction du guide biblique Le Rendez-Vous à la Ligue pour la lecture de la Bible

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°