Le déclic? Il ne tombe pas du ciel

image: Le déclic? Il ne tombe pas du ciel
© istockphoto

Lorsque la vie de Priscilla avec Dieu a décollé

Priscilla (19 ans) a longtemps été dans la situation «d’attendre le déclic», «d’attendre que Dieu se manifeste». Elle s’était rebellée contre lui. C’est lorsqu’elle a compris que le mur qu’il y avait entre elle et Dieu ne s’écroulerait pas d’un coup, mais qu’il se détruirait brique par brique, qu’elle a trouvé le courage de se mettre réellement en marche.
Encouragée par cette image, elle s’est réfugiée derrière son bouclier de foi (avec un grand «F») et a commencé à détruire ce mur brique par brique, qu’importe le temps que cela prendrait. Sa vie avec Dieu a enfin réussi à démarrer et elle a commencé à le voir agir concrètement.
Aujourd’hui, Priscilla est même devenue responsable de son groupe de jeunes.

Tu aimerais que ça swingue dans ta foi? Cela ne va pas se faire tout seul. Mais Dieu a déjà tout préparé, il suffit de s’en saisir!

Peut-être qu’«attendre un déclic» et la seule solution que tu as trouvée pour ne pas rebrousser chemin après tous les efforts consentis pour t’approcher de Dieu. Tu as le droit d’être découragé! Tu as le droit d’être fatigué et de trouver tout cela injuste!

«Malheureusement» le déclic ne va pas se faire tout seul. Il ne suffit pas d’attendre pour qu’un beau jour Dieu décide de se manifester. Pourquoi? Simplement parce qu’Il s’est déjà manifesté. Il a déjà tout accompli, tout donné pour nous. Alors qu’attendons-nous exactement? Croire que Dieu nous est redevable, qu’il nous «doit un déclic», c’est estimer que le prix qu’il a déjà payé n’est pas suffisant. C’est lui dire indirectement que les efforts que l’on a déjà faits pour essayer de le rencontrer valent plus que le sacrifice qu’il a fait pour nous… pour toi!

Où est la clé?
Le déclic pour que ça swingue dans ta foi… ne se trouve ni au groupe de jeunes, ni dans une rencontre de jeunesse, mais dans l’intimité. C’est la foi! La foi de te mettre en marche à cause de ce que tu sais déjà, et non pas pour ce que tu ressens. La foi c’est mettre une petite pièce d’argent dans le carrousel pour qu’il se mette en marche. C’est une action, banale, facile, à la portée de tous… mais qui pourtant nécessite de débourser de l’argent avant de voir le résultat, et de vivre «le» moment. Plus ta foi se développera, plus Dieu se manifestera et prendra de la place dans ta vie.

Si tu n’arrives pas à voir de différence entre le «avant» et le «après» dans ta vie avec Dieu, c’est peut-être qu’il y a quelque chose qui s’interpose entre toi et Dieu. Une chose à laquelle tu t’accroches plus qu’à Dieu et qui, malgré toi, prend sa place. As-tu une idée de ce que cela peut être?

La foi, et quoi d’autre ?
La foi et rien d’autre! Pas de «la foi de bistrot», la foi, avec un grand «F», celle qui peut déplacer les montagnes (Matt. 17, 20). Rien ne se passe sans elle! Elle est la seule manière de déclencher la présence de Dieu à nos côtés, et de pouvoir le ressentir.

Si Dieu n’est réel pour toi que lorsque tu pries ou que tu es au groupe de jeunes, tu es dans une foi à petit «f». Pour pouvoir agir pleinement et grandement, Dieu recherche une connexion H24 avec toi, il ne se satisfait pas de n’être réel que dans tes prières. Il ne prendra pas non plus davantage que la place que tu lui laisses dans ta vie.

Rappelons-nous également qu’à plusieurs reprises dans la Bible, Jésus a été émerveillé par la foi des personnes. Il les a guéries à cause de leur foi. Ce ne sont en effet pas leurs inquiétudes et leurs lamentations qui ont fait agir Dieu, mais bien leur foi en sa capacité à les surpasser.

Gaëlle Monayron

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°