L'Eglise ça te saoule? Et pourtant...

image: L'Eglise ça te saoule? Et pourtant...
© istockphoto

Identifie les blocages

Et si tu commençais par identifier la raison qui te bloque dans ta relation avec Dieu, ou la raison qui te bloque par rapport à l’Eglise… peut-être les deux sont-elles liées?

Une fois cette raison cernée, pourquoi ne pas en parler à une personne de confiance: une personne de l’Eglise, de ta famille, du groupe de jeunes… ou même Dr. Just! Aujourd’hui, Priscilla est même devenue responsable de son groupe de jeunes.

Se lever tôt le dimanche, sourire, faire bonne figure, devoir écouter un énième message sur l’amour de Dieu alors que tout ce dont tu rêves c’est d’une bonne grasse mat’. Pourquoi devoir t’infliger ça? On fait le tour de la question.

Si tu arrives à ce moment de ta vie où le fait d’aller à l’Eglise le dimanche te «saoule royalement», pas de panique! Tu n’es de loin pas le seul à être passé par là! Mais t’es-tu déjà demandé ce que cela pouvait t’apporter en y mettant un peu du tien?

Aurélie aime aller à l’Eglise parce que ça la motive à vivre sa vie avec Dieu. «J’aime vivre et écouter les messages, et pouvoir louer Dieu pendant les louanges.» L’Eglise c’est aussi un lieu de communion, de soutien, d’amour, d’aide. Beaucoup de valeurs qui se font de plus en plus rares dans notre société actuelle, mais néanmoins tellement précieuses. Si Dieu a voulu l’Eglise ce n’est pas pour rien. Il sait que dans ce monde nous n’avons pas les épaules pour vivre notre foi seul. A l’Eglise nous avons des personnes vers qui nous tourner, extérieures à notre famille. C’est également un lieu privilégié pour découvrir qui nous sommes, et y développer nos dons.

Peut-être que tu as l’impression de ne jamais rien vivre de fort pendant les cultes, mais la communion c’est aussi le fait d’être touché et fortifié par ce que vivent les autres autour de toi pendant le culte.

Mal dans ton Eglise?
Tristan aime fréquenter son Eglise car il s’y sent vraiment bien: «J’aime les gens là-bas, j’aime la louange et le KT aussi.» Mais peut-être n’est-ce pas ton cas… Que faire? Dans un premier temps, essaie non pas de critiquer ce qui te déplait mais essaie de t’investir pour faire changer les choses et apporter de nouvelles idées. Si cette solution ne te convient pas, tu peux aussi essayer de découvrir comment se passent les cultes dans les Eglises de tes amis. Qui sait, tu y découvriras peut-être des manières de faire qui te correspondent et te parlent plus!

Deux outils utiles
Que tu sois en froid avec Dieu, c’est une chose. Il arrive de traverser des passages à vide dans la foi. Si Dieu ne va jamais te forcer à revenir vers Lui, ce n’est pas non plus à Lui de revenir te chercher si tu t’éloignes volontairement. Actuellement, Il a mis à notre disposition sur cette terre deux outils pour nous permettre de le connaître davantage, et au travers desquels Il se manifeste: la Bible et l’Eglise. En décidant volontairement de ne pas honorer ces outils, c’est un peu comme si face à une assiette de nourriture, tu te plaignais de ne pouvoir manger par simple refus d’utiliser le couteau et la fourchette mis à ta disposition.
Et si tu demandais à Dieu directement pourquoi il souhaiterait que tu ailles à l’Eglise?

Gaëlle Monayron

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°