Renouveler sa foi et sa force en Dieu

image: Renouveler sa foi et sa force en Dieu
© istockphoto

Décider de donner sa vie à Dieu, c’est une (très bonne) chose. Et c’est souvent un moment incroyable, suivi d’une période merveilleuse où la foi semble si simple. Mais que faire lorsque cela retombe?

Depuis quelques mois, Lara traverse une période de «down» dans sa foi. Elle a une vie sociale bien remplie, de nombreux amis avec qui elle aime faire la fête, et elle ne voit plus à quoi ça sert de croire en Dieu. «Je n’ai pas l’impression que cela m’apporte grand-chose de plus que ce que j’ai déjà», dit-elle.

Sortir d’un passage à vide dans la foi ne peut se faire qu’en comprenant pourquoi cela en vaut vraiment la peine. Si l’on pense, comme Laura, que le jeu n’en vaut pas la chandelle, cela risque d’être difficile.

Comme pour tout, il faut savoir pourquoi on se bat. A quoi bon faire du sport si l’on n’en voit pas l’intérêt? Où et comment trouver la motivation de s’entraîner régulièrement? Pourtant, ce n’est qu’en pratiquant assidûment que l’on peut voir des résultats. Et toi, crois-tu qu’une relation avec Dieu en vaille la peine?

«Up and down»
Avoir une foi qui suit un parcours en montagnes russes, c’est peut-être aussi parce qu’au lieu de l’ancrer sur Dieu, tu l’ancres plutôt sur ce que tu vis avec lui. Il est facile en effet de louer Dieu lorsque de bonnes choses nous arrivent. Mais que faisons-nous des moments plus difficiles?

Jésus nous a averti: «Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage, j’ai vaincu le monde» (Jean 16, 33). N’oublions pas que si nos diverses situations de vie sont en perpétuel mouvement. Dieu est toujours le même, stable et constant. Alors comme dit ce dicton: «Ne dis pas à Dieu combien tes problèmes sont grands, mais dis à tes problèmes combien ton Dieu est grand!» Et ne laissons pas nos situations déterminer notre foi!

Que puis-je faire alors ?
«Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent. Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point» (Esaïe 40, 30-31).

Combien de fois la Bible nous dit de nous confier en Dieu, de venir à lui pour trouver du repos? La foi, cela se cultive. Il est nécessaire de prendre du temps avec Dieu. Si la force nous manque pour faire une longue prière ou pour lire la Bible, pourquoi ne pas prendre un petit temps de louange personnel, ou emprunter les forces de quelqu’un en lui demandant de prier pour nous? En période de «down», la seule clé est de toujours chercher à s’approcher de Dieu.

Par Gaëlle Monayron

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°