La conversion est une décision

image: La conversion est une décision
© Alliance Presse

Un témoignage qui décrit la conversion du point de vue de l’être humain

Lorsque j’avais quinze ans, un pasteur m'a dit: «Tu en sais suffisamment. Il faut maintenant te décider». En effet, cela faisait quelques années que je posais quantité de questions sur la Bible, Dieu et la foi. Ce n'est pas dans mon cadre familial que l'on m'avait enseigné sur la question de Dieu, alors dès que je rencontrais quelqu'un qui me semblait connaître quelque chose du divin, je le harcelais de questions. Jusqu'au jour où cet homme d’Eglise me met au défi de faire quelque chose de ma connaissance. Ce n'est pas suffisant de s'interroger sur Dieu et de chercher des réponses, à un moment ou à un autre, cela doit se traduire dans une décision et un choix de vie. A un moment ou à un autre, il faut… se convertir.

Il faut se décider
Je suis convaincu que même si nous avons, d'une manière ou d'une autre, toujours cru en Dieu, il y a la nécessité de marquer une décision de vouloir vivre en relation avec Dieu et selon ses règles. Croire en Dieu, c'est bien. Choisir de vivre avec Dieu, c'est mieux. La conversion, comme on dit, est le choix, à un moment donné, de choisir Dieu. De croire que ce qu'il est dit est vrai, de vivre avec lui et selon ce qu'il nous demande. Même si nous ne passons pas instantanément du noir au blanc lors de ce choix, il y a dans notre vie des moments où nous marquons une décision de vivre avec Dieu. Ou de le faire davantage et plus profondément.

L’image du couple
C'est comme dans une relation amoureuse, on peut de tout temps avoir aimé l'autre, mais à un moment où à un autre, cela se marque par une décision de vivre quelque chose de particulier avec l'être aimé. On décide qu'il devient quelqu'un de particulier et nos choix de vie se feront en conséquence. Cette décision peut être prise pendant un camp chrétien ou lors d’une conférence, dans sa chambre à quatre ans, face à un pasteur, dans la rue en marchant, etc. Le lieu et la manière n'ont pas tellement d'importance. Cela dit, la tradition judéo-chrétienne aime marquer les étapes et elle prescrit des engagements publics et solennels.

D’un point à un autre
Dans la Bible, les paroles publiques des prophètes et des apôtres contenaient souvent les notions de changement de style de vie, de se détourner de mauvaises actions et de regarder vers Dieu. Au fond, voilà ce qu’est la décision de la conversion. Le terme signifie à la base se retourner ou changer de direction. Il s'agit de se détourner d'un point pour aller vers un autre. Dans la conversion chrétienne, il s'agit de se détourner de l'illusion pour aller vers la vérité et la réalité, de l'illusion du bonheur pour aller vers le bonheur. Même si notre for intérieur nous dit le contraire. Car se convertir c'est faire un pas de foi, de confiance, un saut dans l’inconnu.

Mick Shalom © Alliance Presse - toute reproduction interdite

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°