Quatre semaines pour booster ma foi (1)

Profitez du mois des vacances pour soigner votre foi. La rédaction vous propos un programme de quatre méditations, avec des conseils et des exemples, une par semaine

Objectif de la semaine n°1 : je lis la Bible

Méditer la Bible permet de rencontrer Dieu. Méditer la Bible permet de construire une relation solide avec lui. Ces deux vérités ont parfois tendance à être sous-estimées voire oubliées. Alors, pour que ce trésor ne soit pas laissé de côté pendant ces vacances, voici quelques petits trucs qui peuvent aider

❶ Prendre sa Bible avec soi ! Simple et évident.
❷ Ne pas la laisser moisir au fond de la valise; elle ne supporte pas très bien.
❸ En vacances, généralement, on a le temps. Mais en fait, il nous file très vite entre les doigts. Se réserver un moment le matin pour commencer la journée avec son Père qui est dans les cieux. C’est le meilleur moyen de s’assurer une journée réussie !
❹ S’installer dans un endroit confortable et inspirant. Face à la mer, genre Calogero, sur une colline, une montagne, au pied d’un arbre, etc.
❺ Au cas où l’inspiration vient à manquer, genre « je ne sais pas quoi lire » ou « je ne sais pas par où commencer », il y a plusieurs options : suivre une liste de lecture, telles que celles proposées par la Ligue pour la lecture de la Bible (le Rendez-vous pour les jeunes et Le Lecteur pour les adultes) ou les nombreuses qu’on peut trouver sur internet; choisir un livre précis dans la Bible et le parcourir en entier; commencer par le commencement et regarder jusqu’où on arrive, c’est ambitieux et marrant, par rapport au résultat. Sinon, on peut toujours prendre le livre des Proverbes; comme il contient 31 chapitres, vous n’avez qu’à choisir celui qui correspond au jour du mois !
❻ Ne pas se décourager lorsque l’on ne comprend pas quelque chose. Avec la Bible, c’est complètement normal comme situation. Le texte vient d’une époque et d’une culture qui ne sont pas les nôtres, il y a des références qui nous échappent sans un travail d’étude; aussi, le texte ne parle en règle générale pas directement de notre situation. Mais là n’est pas l’essentiel : il y a toujours quelque chose à retirer. Si tout était limpide et immédiat, ce serait quand même beaucoup moins drôle, non  ?
❼ Trouver un guide de lecture qui convienne et qui sera à même de fournir une explication, une piste de réflexion ou d’action, une prière.
❽ Oser affronter le texte tel qu’il est. Se poser des questions par rapport à ce qui nous choque, ce qui nous interpelle.
❾ Lorsque l’on arrive à partager avec d’autres ce que l’on a médité, ce que l’on a vécu avec Dieu, tout le monde en profite généralement.
❿ Se laisser bénir par Dieu à travers sa Parole. Recueillir les perles qui nous sont offertes et les laisser grandir dans notre cœur. Je prends les paris que vous ne perdrez pas votre temps avec la Bible. Je dirais même plus, genre Dupont : vous renouvellerez la qualité de votre relation avec Dieu.

Objectif de la semaine n°2 : je prie

« Priez sans cesse » : quel magnifique encouragement pour cet été ! Prier n’est certainement pas tant un truc, une méthode qu’une habitude ou une attitude de vie

C’est fou tout ce qu’on trouve sur le net en tapant « livre sur la prière ». La littérature sur le sujet ne manque pas ! Un point commun à ces nombreux ouvrages me semble être la recherche de relation. Etre en relation avec Dieu, n’est-ce pas un désir profond qui nous habite  ? Pour vivre la prière, je vous propose d’emprunter le chemin suivant et de l’expérimenter à plusieurs reprises tout au long de cet été.

❶ Se demander à qui l’on s’adresse
Lorsque je serai au bord de la plage ou sur le sommet d’une montagne et que j’admirerai la mer ou le lever du soleil, à qui ira ma reconnaissance  ? Lorsque j’aurai des soucis, des angoisses, à qui les adresserai-je  ? Qui est cette personne auprès de qui j’irai me plaindre ou me réfugier  ?

❷ Se demander quelles sont les qualités de cette personne
Pourquoi est-elle digne de recevoir ma reconnaissance  ? Pourquoi s’intéresserait-elle à mes soucis, mes angoisses  ? Pourquoi serait-elle prête à entendre mes plaintes  ?

❸ Se demander ce que je pourrais recevoir de cette personne
Pourquoi pas du réconfort  ? De l’amour  ? Du pardon  ?

❹ Se demander ce que je peux donner en retour à cette personne
Par exemple, le meilleur de moi-même, de la reconnaissance, du silence peut-être.

Ces quatre étapes ne vous ont-elle pas fait penser à une célèbre prière  ? Bien qu’elle lui soit personnelle, intime même, Jésus a enseigné une seule prière à ses disciples : le Notre-Père. Prier permet de nous décentrer de nous-mêmes, de détourner notre regard de nos petites affaires pour regarder vers Dieu. Et si parfois vous essayez de prier en « nous » (« Notre Père ») plutôt qu’en « je », vous découvrirez certainement une dimension plus communautaire et passionnante de la prière.


Jean-Luc Emery

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°