Quatre semaines pour booster ma foi (2)

En pratique

➦ Faites comme cela vous plaît, trouvez votre manière, vivez la liberté. ➦ Regardez le verre à moitié plein pour dire « merci » plutôt qu'a moitié vide pour vous plaindre. ➦ Fréquentez des lieux où Dieu est loué d'une manière à laquelle vous pouvez vous associer. ➦ Trouvez autour de vous, dans votre parcours et dans la Bible, des raisons de louer Dieu. ➦ Trouvez un lieu qui vous inspire et admirez le Dieu créateur. ➦ Revenez toujours à la base de votre foi : le cadeau du salut, c’est-à-dire l’assurance du pardon des péchés et la vie éternelle. ➦ Si les mots ne viennent pas, empruntez ceux des psaumes ou d’autres prières de louange écrites. Plutôt que de les lire en les analysant, priez-les directement; laissez-vous porter par eux. ➦ Tous ces trucs ne marchent que si vous savez pourquoi vous louez Dieu.

Profitez du mois des vacances pour soigner votre foi. La rédaction vous propos un programme de quatre méditations, avec des conseils et des exemples, une par semaine

Objectif de la semaine n°3 : je loue Dieu

La louange, c’est magnifique et ça rend heureux. Elle est présente comme un besoin dont on ne sait pas trop quoi faire, parfois. Depuis tout petit déjà, on a besoin d’aimer, d’admirer, de s’émerveiller et d’exprimer tout cela. Ce sera soi-même, comme Narcisse, dans la mythologie grecque ou les stars du foot, du cinéma, de la musique, les « people »... ou Dieu.
De louer quelqu’un a une réelle influence sur qui je suis : plus je le loue et l’admire, plus je lui donne de l’influence sur moi et plus je vais essayer de lui ressembler. Les footballeurs crachent par terre, je risque de les imiter si c’est eux que j’adore en premier.

Apprendre à aimer Dieu
Pour les chrétiens, la base de la louange, c’est de reconnaître qui est Dieu, le Père de Jésus-Christ, son attitude, sa pensée, ses valeurs, tout son être et ce qu’il fait. Je peux lui être reconnaissant de ce qu’il a fait pour moi et aussi de ce qu’il fait encore aujourd’hui.
Mais la louange que je lui adresse pourrait trop dépendre de mon impression subjective d’être aimé ou non, en fonction du succès ou des échecs de ma vie. Aussi, il est bon de louer Dieu pour qui il est, de lui faire confiance au-delà de mes circonstances personnelles et d’apprendre à le connaître, afin de faire grandir en moi ce foyer d’amour et de m’exercer à l’exprimer par tous les moyens qui sont à ma portée.

Tous les supports sont bons
La musique et le chant sont aujourd’hui les moyens les plus utilisés pour louer Dieu, à cause de l’effet de groupe : il est parfois difficile de se sortir de ses préoccupations et le groupe, l’unisson ont ici une bonne influence. Mais il y a de nombreux autres moyens d’exprimer son plaisir, sa joie, sa reconnaissance. Tous les arts peuvent être remplis de la présence de Dieu et mis à son service. Parfois, c’est juste une attitude serviable et disponible, des sourires, des encouragements, un témoignage, une bonne rigolade, une journée de ski. Car voici la louange que Dieu attend : « Dieu est plein de bonté. Offrez-lui vos personnes et votre vie. C’est le sacrifice réservé à Dieu et qui lui plaît. Voilà le vrai culte que vous devez lui rendre » (Rom. 12,1).


Pascal Grosjean

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°