Mes pensées viennent-elles de Dieu?

image: Mes pensées viennent-elles de Dieu?
© Alliance Presse

«Dieu m'a dit que»: c’est une phrase que j'ai entendue à plusieurs reprises. Mais je me suis souvent demandé comment les gens font pour entendre Dieu et pour être sûrs que cela vient de lui. Réflexion

Jésus a dit à Pierre: «Arrière de moi, Satan!»
L’homme est-il capable d’écouter Dieu et d’avoir des pensées qui viennent de lui ? L’épisode de Marc 8,27-33 (lis-le!) me laisse perplexe sur notre capacité à saisir réellement la voix de Dieu. Dans cette histoire, Pierre commence par dire très justement que Jésus est le Christ. Puis, quelques minutes plus tard, il explique à Jésus qu’il ne doit pas mourir. La réponse du maître: «Arrière de moi, Satan, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes.»

Pourtant, il nous semble que les deux paroles de Pierre étaient justes et pertinentes, aucune n’étant plus extravagante que l’autre. Rien de méchant, uniquement le désir que son maître ne souffre pas et ne meure pas. Mais Jésus ne l’entend pas ainsi. S’il reconnaît dans la première parole de Pierre une révélation du Père, il voit la seconde comme une parole diabolique. Pas tendre!

Un mélange entre des pensées humaines, divines et diaboliques
Cette histoire nous dit qu’il n’est pas simple de discerner l'origine de nos pensées et de nos paroles. En nous, il y a un doux mélange d'homme et de Dieu, de charnel et de spirituel. Notre texte biblique nous montre qu’il pourrait même y avoir une part venant de Satan. Un chrétien serait donc un homme charnel habité par le Saint-Esprit et qui peut être influencé par le diable. Il faut donc quelques repères et habitudes pour discerner ce qui est révélation de Dieu et influence du diable.

Comment faire le tri et reconnaître ce qui vient de Dieu?
1. La première chose que je retiens est l'appel à l'humilité et à l'humanité. Ne crions pas trop vite «Dieu m'a dit que» ou «Ceci est la volonté de Dieu». Bien qu’habité par le Saint-Esprit, je reste un être humain. En cela, le diable sait encore m’influencer et peut me souffler quelques mensonges.

2. Jésus révèle à Pierre l'origine de ses paroles. Pierre a besoin de quelqu'un pour l'aider à saisir que ce qu'il dit n'est pas forcément parole de Dieu ou volonté de Dieu. Ce texte nous appelle certainement à être à l'écoute de ce que les autres me disent. Parfois, je considère que mes pensées ou mes paroles sont de Dieu. Mais les autres ont-ils la même impression?

3. Jésus peut reprendre Pierre parce qu'il connaît le plan de Dieu pour l'humanité. Ce plan nous est révélé dans la Bible aujourd'hui. La question: ce que je découvre s'inscrit-il dans l'histoire de Dieu ou n'est-ce que mon histoire? Les pensées que Dieu me donne ne peuvent pas contredire ce qu’il nous dit dans la Bible.

Continue d’écouter Dieu!
Finalement, on voit que Jésus ne dit pas à Pierre de se taire. Il lui signale simplement, mais durement, l’origine de ses paroles. J'ai l'impression qu'il lui dit: «Continue à découvrir les révélations du Père, mais tire une leçon de ce que tu viens de vivre. Tout ce qui est en toi n'est pas seulement de Dieu, mais c'est malgré tout avec un homme comme toi que je vais bâtir mon Eglise». Ça, c'est la «folie» de Jésus.

Michel Siegrist

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°