L'archéologie confirme les récits bibliques

image: L'archéologie confirme les récits bibliques
© Alliance Presse

Tu seras d’accord avec moi: pour que nous puissions avoir confiance en la Bible, il faut qu’elle soit entièrement vraie. Et donc, si la bible contredisait l’Histoire, ça ne le ferait pas… Eh bien, sois rassuré: de nombreuses découvertes archéologiques récentes confirment que ce livre n’est pas un récit de contes de fées, mais qu’il dit la vérité.

Même si le monde s’éloigne de Dieu, les hommes font d’importantes recherches pour trouver des évidences bibliques. Plus l’archéologie trouve des poteries, des tombes, des restes de villes ou des écrits anciens, plus on se rend compte que les personnages de la Bible ont existé et que les événements incroyables racontés dans ses pages ont vraiment eu lieu. Quelques exemples.

L’Eglise de Laodicée
Des archéologues viennent tout juste de retrouver l’Eglise de Laodicée, à qui l’apôtre Jean avait écrit une lettre il y a 1900 ans (Apoc. 3).

Joseph et l’Egypte
Tu connais sûrement l’histoire de Joseph, qui a été vendu par ses frères en esclavage et qui a fini en Egypte. Le truc bluffant, que souligne l’historien John Duncan, c’est que les découvertes archéologiques faites sur l’Egypte démontrent que le récit de la Genèse ne se trompe pas. Elles prouvent que les Egyptiens accordaient beaucoup d’importance aux rêves (Gen. 40 et 41) et détestaient les éleveurs de moutons (Gen. 46,34), que les panetiers et les échansons existaient vraiment (Gen. 40,1) et que la famille de Joseph s’est installée dans la région de Goshen (Gen. 47,6).

Sennachérib
Sennachérib était roi d’Assyrie. La Bible relate que, lorsque ce tyran a voulu s’emparer de Jérusalem, Dieu a complètement détruit son armée en frappant 185 000 soldats (2 Rois 19,35-37). Or, on a découvert les mémoires de l’orgueilleux Sennachérib, qui parle de sa campagne en Israël en ne prétendant pas avoir pu prendre Jérusalem. De plus, la Bible explique qu’il a été assassiné par ses fils, ce que rapporte aussi une inscription retrouvée récemment. L’historien Hérodote d’Halicarnasse le confirme.

Le Déluge
Plusieurs tablettes ont été retrouvées en Irak et ailleurs, qui parlent d’une inondation terrible en Mésopotamie. En outre, aux quatre coins de la planète, des traditions évoquent une inondation totale: en Scandivanive, en Amérique, en Inde, en Australie, etc. Ce ne sont pas des preuves formelles, mais des indices qu’un Déluge a vraiment recouvert la terre (Gen. 7,17-24)

La tour de Babel
En 1913, des archéologues allemands ont découvert à Babylone une «ziggourat» (une tour répandue en Mésopotamie à l’époque): elle a été identifiée comme étant certainement la tour de Babel dont parle la Bible (Gen. 11). D’après les estimations des archéologues, elle aurait été érigée en 2250 avant Jésus-Christ.

Abraham
Tu sais peut-être qu’Abraham est un jour parti en guerre contre quatre rois (Gen. 14). Sur des tablettes, les archéologues ont retrouvé les noms de ces quatre rois, qui ont donc vraiment existé, comme le dit la Bible.

Jéricho
Vers 1400 avant Jésus-Christ, les Israélites ont conquis la ville de Jéricho d’une manière spectaculaire: ils en ont fait plusieurs fois le tour, jusqu’à ce que Dieu fasse tomber les murs. Puis ils ont brûlé tout ce qui s’y trouvait (Jos. 6). Or, des archéologues ont trouvé dès 1909 les ruines de Jéricho sur le site de Tell-es-Sultan, constatant qu’il y avait eu une destruction terrible et rapide, suivie d’un incendie.

Samson
Tu connais Samson, cette grosse brute qui avait un faible pour les femmes et qui a été trahi par l’une d’elles, Dalila (Jug. 16). Sur un tesson de poterie découvert à Ascalon, un texte en alphabet proto-cananéen mentionne «la tête de l’Hébreu Samson, qui est attachée à Dalila». Et donc ce personnage étonnant n’est pas une invention mythique! Il a existé.

Les manuscrits
En 1947, un jeune berger qui cherchait ses chèvres est tombé sur de vieux parchemins dans une grotte. Il s’agissait de plus de 100 000 morceaux de manuscrits bibliques. On a pu dire qu’ils avaient été écrits au moins cent ans avant la venue de Jésus. Parmi eux, un manuscrit du livre d’Esaïe, qui annonce… Jésus! Plus récemment, on vient de trouver en Jordanie septante textes du même type, qui rajoutent encore une couche au crédit de la Bible.

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°