Les différents styles de conversions

image: Les différents styles de conversions
© Alliance Presse

Créateur et créatif, Dieu se révèle à chacun de ses enfants d’une manière particulière et personnalisée. Pour certains, c’est un murmure doux et léger. Pour d’autres, une onde de choc monumentale. Dieu sait s’y prendre pour attirer chacun à lui.

La conversion au berceau
Ni drogue, ni rébellion… Mon témoignage à moi, il commence comme ça: «Je suis née dans une famille chrétienne. Je ne sais pas très bien quand j’ai accepté Jésus, cela s’est fait progressivement». Pendant longtemps, j’ai eu l’impression d’avoir un témoignage au rabais. J’aurais voulu donner une date et raconter une histoire captivante. Plusieurs autres jeunes m’ont dit qu’ils avaient eu le même complexe. D’autres écarquillaient les yeux. «Comment pouvez-vous dire ça? Vous ne vous rendez pas compte de la chance que vous avez d’être restés connectés à Dieu au fil du temps!». Ces discussions m’ont fait réaliser à quel point cette conversion au berceau est un cadeau.

La conversion électrochoc
Le feu de Dieu qui tombe de ciel, une voix qui se fait entendre, une visite extraordinaire, voici les attributs de cette conversion. Paul, dans la Bible, l’a expérimenté. Alors qu’il marchait d’un point A à un point B avec l’intention de tuer tous les chrétiens qui passeraient sur son chemin, Jésus s’est révélé à lui. Paul est tombé par terre, il a été transformé. Encore aujourd’hui, Dieu touche des hommes et des femmes de manière foudroyante, comme un témoignage de sa puissance. Dans le monde musulman, par exemple, nous comptons beaucoup de conversions de ce type. Durant la nuit, dans un rêve ou une vision, des gens sont visités et transformés pour toujours.

La conversion «j’ai arrêté la drogue»
Ces conversions sont peut-être les plus médiatisées dans les Eglises. C’est l’exemple de Patrick Fontaine, Tony Anthony ou encore d’autres caïds transformés par l’amour de Jésus. Dans leur témoignage, nous pouvons admirer l’action puissante de Dieu. Un Dieu qui nous pardonne de manière totale et imméritée.

La conversion «par la main»
Tringa a fait l’expérience de cette conversion. «Je me suis convertie il y cinq ans. J'ai rencontré des filles africaines dans mon travail. Elles fréquentaient une Eglise évangélique et parlaient ouvertement de Jésus». Dieu a mis sur la route de Tringa des amis qui ont pu, au fil du temps, l’amener par la main vers Jésus. «Un jour, mes amies de travail m'ont invitée à aller avec elles à l'Eglise et j'ai accepté. J’ai été touchée par l’amour de Dieu. Puis, quelque temps plus tard, j'ai assisté à un témoignage très fort sur une vie transformée radicalement. Le pasteur a fait un appel et c'est ainsi que j'ai accepté de donner ma vie à Jésus.»

Jésus a dit: «Il y aura plus de joie pour un seul pécheur qui change de vie, que pour 99 justes qui n'en ont pas besoin». Le ciel entier danse de joie quand un être humain abandonne son péché et entame une nouvelle vie. Qu’il ait été transformé étant enfant et ait eu une vie sans histoire, qu’il était «foudroyé» par Dieu, qu’il ait fait toutes des bêtises du monde avant de changer ou qu’il ait cherché Dieu en tâtonnant pendant longtemps: à chaque conversion, Dieu est rempli de joie et invite ses anges à entrer dans la fête.

Letty Greneille

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°