«Je me sens incomprise» (Dr Just)

«Je me sens rejetée, incomprise et seule, mais pourtant je sais très bien que je ne suis pas seule, que Dieu est avec moi et avec plusieurs personnes. Mais je ne sais plus quoi faire.» (Nono)

Il peut y avoir un décalage entre nos circonstances et nos émotions. Les coups de déprime n'arrivent pas seulement lorsque tout va mal. Parfois, on a tout pour être heureux, et pourtant on ne se sent pas bien. Je pense à David, par exemple. Si tu lis les Psaumes, tu vois les différents états de son cœur. Il connaissait Dieu, mais parfois ses émotions le submergeaient et il se sentait seul.
Quand on ne sent pas vraiment Dieu, on peut continuer d'exercer notre foi. Croire qu'il est là, même si on ne le ressent pas. Je t'encourage à continuer à te tourner vers lui, à rechercher sa présence, à lire sa Parole. Ca peut paraître être du «bon catéchisme», mais honnêtement, je peux t'assurer que cela va faire une énorme différence. Tu tomberas sur un texte qui correspond à ce que tu ressens, tu te rappelleras les promesses de Dieu, tu auras soudain une pensée qui te permettra de voir une situation différemment.
Demande à Dieu de te révéler son amour pour toi, cela te donnera le sentiment d’être comprise et acceptée sans condition.
Persévère, parce que les circonstances et le diable vont tout faire pour t'enlever ça. Quand tes pensées deviennent vraiment sombres, dis à Dieu: «Stop, je te remets ces pensées et ces émotions, aide-moi en me donnant une autre vision des choses»<(i>. Trouve des moyens de nourrir tes pensées de bonnes choses. Nous ne pouvons pas changer les circonstances, mais nous avons le choix d’y faire face, en sachant que Dieu nous y aide. «Tu mets dans mon cœur de la joie. Je me couche et m’endors dans la paix» (Ps. 4, 7-9).

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°