Cyrille définitivement libéré de la pornographie

image: Cyrille définitivement libéré de la pornographie
© Alliance Presse

Rappel des faits

Ado, Cyrille s’ennuyait chez lui et se sentait mal dans sa peau. C’est là qu’il a commencé à regarder des images et des vidéos de femmes dénudées. Puis il a eu envie d’en voir toujours plus, un peu comme une drogue. Plusieurs fois, Cyrille a décidé de dire stop. En vain. Il retombait à chaque fois, malgré ses prières. Peu à peu, il s’est senti détruit de l’intérieur, avec une impression d’une double vie: d’un côté, un Cyrille bien chrétien; de l’autre, un jeune homme dévoré par la passion. Le vent a tourné le jour où il a osé en parler. La libération! Il a alors commencé de raconter autour de lui comment Dieu lui avait permis de quitter cette longue dépendance.

Jérémie Cavin

Tu te rappelles de Cyrille. Il y a moins d’un an, il avait raconté dans Just4U comment il avait pu arrêter la visite de sites érotiques. Aujourd’hui, il nous dit s’il a réussi à tenir le coup…

Depuis que j’ai commencé à raconter mon témoignage sur la pornographie, il s’est passé beaucoup de choses. Au début, c’était difficile, je me disais: «Si je retombe, tous ceux qui ont entendu mon témoignage diront que je n’ai pas tenu». Cela prouverait qu’il est impossible de s’en sortir et cela découragerait ceux qui sont dans la même galère. C’était affreux, encore plus dur qu’avant que j’en parle.

Un véritable combat
C’est dans ces moments qu’il faut faire confiance à Dieu. Un ami m’avait dit: «Ne pense pas au fait de retomber dans cette dépendance. Même si cela arrivait, ce ne serait pas la fin du monde». Je suis passé par des moments difficiles. C’était surtout difficile quand je visitais des sites d’information «normaux», proposant souvent des galeries avec des images de femmes à moitié nues. C’était un réel combat de ne pas cliquer dessus…

Peu à peu, les tentations ont disparu
Puis, par la seule grâce de Dieu, ces petites tentations sont parties peu à peu. Je ne m’en suis pas vraiment rendu compte. C’est trop cool! Depuis, je me sens vraiment libre et je ne peux que remercier Dieu. Je pense que ce n’est pas encore fini, mais pour le moment je ne suis plus tenté d’aller voir des images ou vidéos.

Un témoignage qui porte du fruit
Ce qui m’encourage, c’est que mon témoignage eu des effets positifs. J’ai pu en parler dans mon Eglise, dans mon groupe de jeunes, dans Just4U et un autre magazine chrétien. Le pasteur à qui j’avais confié mes soucis avec la pornographie a repris mon témoignage pour en parler dans son Eglise. J’ai aussi pu prier pour des jeunes qui ont le même problème et je les ai encouragés à trouver quelqu’un qui puisse les soutenir. Encore plus incroyable, une fille de Belgique, avec laquelle j’avais fait un camp il y a des années, a lu mon témoignage et a pu comprendre qu’elle avait été guérie de la boulimie.

Lance-toi!
J’ai envie d’insister sur une chose importante: tout cela, c’est grâce à Dieu, pas à moi. C’est lui qui m’a aidé à oser en parler. C’est fou qu’à partir d’un petit Cyrille que personne ne connaît, il ait fait tellement de choses. Alors j’aimerais juste t’encourager à te lancer. Si tu as un rêve ou quelque chose à partager, sache que Dieu peut faire beaucoup à partir de toi. N’hésite pas, vas-y!

Cyrille Roy

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°