La grâce, un vrai truc de fou

image: La  grâce, un vrai truc de fou
© Alliance Presse

La grâce: c’est le cadeau le plus beau que tu puisses recevoir, mais aussi le seul cadeau qui te permettra de vivre une vie qui en vaut la peine

Le temps des cadeaux touche à sa fin... Enfin, pas pour moi, puisque j’ai mon anniversaire le 2 janvier! Blague à part, revenons aux choses sérieuses, les cadeaux. Cela fait toujours plaisir d'en recevoir, et parfois d'en offrir aussi... enfin, j'espère. Les cadeaux suscitent de belles émotions: la joie, le plaisir, le fait d'avoir de la valeur, et parfois la déception si le cadeau ne correspond pas à nos attentes. Mais j'aimerais vous parler du plus beau cadeau qu’il nous est donné de recevoir, du cadeau dont nous avons certainement le plus besoin dans nos vies: le cadeau de la grâce!

Trop facile?
Par définition, la grâce, c’est donner quelque chose qu’on ne mérite pas et qu’on ne peut rien faire pour mériter. Dieu fait preuve de grâce en sauvant des pécheurs qui n’avaient aucune raison d’être sauvés. C’est la dimension qui, aujourd'hui, me touche le plus dans la personne de Dieu et dans la foi chrétienne. Je suis accueilli par grâce. Je suis aimé par grâce. Je suis pardonné par grâce. Tout est grâce. Et paradoxalement, la grâce constitue pour beaucoup un immense obstacle pour croire, comme s’ils se disaient: «C'est trop facile, trop simple de croire». Et n'est-ce pas aussi parfois le cas pour nous? Nous aimerions pouvoir mériter un peu cette grâce.

Sans grâce, c’est fichu…
L'autre jour, en préparant une prédication sur ce thème, je suis allé devant un miroir (en toute discrétion évidemment) lire à haute voix le passage de Romains 3,10-20, qui m’a confronté à la réalité biblique: tous les hommes sont éloignés de Dieu, aucun ne fait le bien et ne recherche Dieu, aucun ne sera sauvé par ses œuvres. Je devais bien avouer que certaines de ces paroles me rejoignaient... pas toutes bien sûr!
Mais heureusement, j’ai continué ma lecture un peu plus loin, dans Romains 3, 21-26, et j’ai redécouvert la force de ces magnifiques paroles: «Mais dans sa bonté, Dieu les rend justes gratuitement par Jésus-Christ, qui les libère du péché» (Romains 3,24). Ce verset de la Bible est extraordinaire et nous montre trois aspects de la grâce.

Une nouvelle vie!
D’abord, la grâce est à l'initiative de Dieu. Nous ne pouvons rien faire pour la gagner, ou la mériter. Juste remercier Dieu! Ensuite, la grâce est gratuite. Impossible de payer: on ne peut qu'ouvrir les mains pour dire merci et recevoir cet immense cadeau. Enfin, la grâce est libératrice: certes, elle ne nous rend pas parfaits (ou alors j'ai manqué une étape), mais elle fait en sorte que le péché ne soit plus un poids écrasant, culpabilisant, qui nous tiendrait éloignés de Dieu. Grâce à la grâce, je peux être debout, en marche à la suite de Jésus.
Un truc de fou, non? «La grâce est un plan incroyable qui défie la raison; il faut bien les milliers de pages de la Bible pour nous le faire comprendre!», écrit Pierre-Yves Zwahlen dans «Pourquoi je lis la Bible» (éd. LLB).

Et si nous devenions à notre tour des «canaux» de la grâce autour de nous?

Par Jean-Luc Emery

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°