Et si Dieu était plus grand que ce que tu crois

image: Et si Dieu était plus grand que ce que tu crois
© Alliance Presse

Dans chaque numéro, découvre l’encouragement d’un leader de jeunesse. Thiebault Geyer, responsable des activités jeunesse à la Porte Ouverte de Mulhouse, t'appelle à ne pas limiter Dieu

J’ai parfois l’impression que nous sommes super prétentieux, les uns sont convaincus que Dieu n’existe pas, les autres sont convaincus qu'il existe, et certains sont même convaincus de bien le connaître. Pourtant, il me semble que nous limitons souvent Dieu, par notre imagination, par des représentations, par toutes sortes de théories, etc.

Dieu n’a aucune limite!
Car en réalité, Dieu est bien plus grand que ce que tu crois, que ce que tu penses, que ce que tu imagines: «Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa main, pris les dimensions des cieux avec la paume et ramassé la poussière de la terre dans un tiers de mesure? Qui a pesé les montagnes au crochet et les collines à la balance?» (Es. 40,12). En d’autres termes, Dieu tient l’univers dans sa main, il n’a aucune limite, il est tellement grand, tellement fort. Et ce Dieu-là veut être ton ami, il veut t’écouter et répondre à tes prières, il veut venir habiter en toi, il veut changer ta vie.

Dieu veut opérer des miracles dans ta vie
Et tu sais quoi, quand Dieu se met au travail dans ta vie, ça bouge! La Bible nous dit que Dieu peut agir en nous bien au-delà de tout ce que nous pouvons demander ou penser (Eph. 3,20). Elle nous dit aussi qu’il déploie envers nous une immense puissance. Tu n’imagines pas tout ce que Dieu peut faire. Il veut agir avec puissance dans ta vie, il veut opérer des miracles au travers de tes prières!

Souvent, nous ignorons Dieu…
Un jour, je me retrouvais devant une porte à code à Paris, j’étais fatigué et ne me souvenais plus du code. Je ne pouvais pas aller me reposer et je commençais à râler et à essayer des codes au hasard. Petit à petit, je me suis mis en colère et j’ai dit: «Et le pire, c’est que toi, Dieu, tu le connais ce code!». J’ai alors pris conscience que je l’avais ignoré tout ce temps. Je lui ai demandé de m’aider et, à ce moment-là, j’ai su quel était le code. Je me suis mis à pleurer, me rendant compte que bien souvent je limite et ignore Dieu.

J’aimerais t’encourager à ne jamais laisser Dieu de côté, à prendre du temps pour lui, mais surtout à ne jamais le limiter, car rien n’est impossible à notre Dieu! Il va prendre soin de toi au-delà de ce que tu ne pourras jamais imaginer!

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°