Des péchés cachés?

image: Des péchés cachés?
© Alliance Presse

A qui faut-il confesser ses fautes?

1. Premièrement à Dieu (Psaume 51). Tout péché est d’abord une infraction à sa loi.

2. A une personne. Si je lui ai fait du mal, il ne suffit pas de confesser à Dieu. Je dois aller la voir et reconnaître mon tort.

3. A un ami de confiance si c’est un péché qui m’empoisonne la vie. Dans certains cas, la guérison passe par là (Jac. 5,16).

Dans chaque numéro, découvre l’encouragement d’un leader de jeunesse. Daniel Eicher, responsable de camps d’ados de la Jeunesse Action Biblique (JAB) en Suisse romande, t’invite à marcher dans la lumière…

Un jour j’ai reçu un mail inattendu. Un jeune avec qui j’avais fait un camp m’écrivait pour me demander pardon parce qu’il s’était permis une petite escapade nocturne illégale... Rien de méchant au départ, mais avec le recul il prenait conscience qu’il avait enfreint le règlement et trahi la confiance du staff. Ça lui pesait et il désirait se mettre en règle.

Une longue liste…
Dans la Bible, nous lisons qu’avant de connaître Dieu, nous appartenions aux ténèbres. Maintenant, par Jésus, nous appartenons à la lumière. Enfants de la lumière, tel est notre nouveau statut. Il convient donc de marcher dans la lumière. Mais, tu le sais bien, la réalité n’est pas toujours aussi simple. Les zones d’ombre, que la Bible appelle péché, viennent très souvent assombrir notre vie. Il peut s’agir de quantités de choses: mensonges, hypocrisie, jalousie, critiques, tricheries, paresse, problèmes au niveau de la sexualité, drogues diverses… Cette liste pourrait être encore longue. En fait, si nous sommes chrétiens, elle comprend tout ce qui attriste Dieu.
Mais alors, comment marcher dans la lumière? L’apôtre Jean, nous donne la clé: il faut se repentir et confesser ses péchés (1 Jn. 1,9). Autrement dit, regretter sincèrement et avouer ce que l’on a fait de mal. De cette manière, la lumière fait irruption dans la nuit et le péché est mis en lumière.

Une pièce pleine de cafards
Imagine-toi une pièce toute sombre, infestée de cafards. Dès le moment où tu allumes la lumière, ils déguerpiront à toute allure! Dans ta vie, c’est pareil: la confession apporte la lumière, elle démasque et chasse le péché. La communion avec Dieu, ton Père, est rétablie et tu marches à nouveau dans la lumière. A toi qui l’as déjà expérimenté, tu peux le confirmer: qu’est-ce que c’est bon! On se sent bien avec Dieu et avec les autres.

Même Armstrong a été attrapé
Si dans ta vie il y a des zones d’ombre que tu tolères, des pêchés occasionnels ou réguliers, mets-toi en règle. N’attends pas. Rien de caché ne peut le rester. Tôt ou tard, la lumière sera faite et les choses seront découvertes. Lance Armstrong, le fameux cycliste américain, pensait y échapper; mais même avec tout son argent et ses relations, il a été démasqué.
Et bonne nouvelle: en reconnaissant ton péché, le pardon t’est accordé d’avance! Jésus est la solution non seulement pour te sauver, mais aussi pour rétablir ta relation avec Dieu. La confession, c’est un peu comme si tu t’agenouilles au pied de la croix et que tu te relèves purifié. «Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et nous purifier de tout mal» (1 Jn. 1,9)

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°