Plus fort que Messi!

image: Plus fort que Messi!
© Alliance Presse

Tu as sûrement entendu des journalistes faire des jeux de mots faciles pour comparer Lionel Messi avec Jésus le Messie. Et souvent on nous dit que telle personnalité est «attendue comme le Messie»: Barack Obama en visite en Birmanie, Selena Gomez en concert à Paris, Usain Bolt sur une piste d’athlétisme. Mais finalement, pas grand monde ne sait ce que le mot «Messie» signifie!

Commençons par faire de l’hébreu (la belle langue dans laquelle l’Ancien Testament a été écrit). En hébreu, donc, «Messie» signifie «oint». Dans l’Ancien Testament, les prêtres, les prophètes et les rois étaient oints: on leur versait de l’huile pour les consacrer, c’est-à-dire pour les mettre à part en vue d’une certaine mission. Un peu comme si je te versais une fiole d’huile sur la tête avant ton premier jour de travail. A la différence que ce geste était sérieux et que les «oints» avaient été choisis directement par Dieu. Le Messie est donc une personne choisie par Dieu pour exercer une fonction particulière.

A chacun sa fonction!
La Bible nous montre que Jésus est le Messie. D’ailleurs, sais-tu comment on dit «oint» en grec? Christ! Quelle est la mission qui a été confiée par Dieu à Jésus-Christ? Prêtre, roi ou prophète? Les trois! Et c’est exceptionnel! Dans l’Ancien Testament, ces trois fonctions devaient être séparées. Le roi Ozias a voulu essayer d’offrir lui-même un sacrifice (donc d’être prêtre) et Dieu l’a puni directement en le rendant lépreux... Jésus, lui, est prophète, roi et prêtre.

Jésus, le prophète par excellence
Un prophète, dans l’Ancien Testament, avait pour mission d’être le porte-parole de Dieu auprès du peuple et de rappeler la loi. C’est le cas de Jésus: il est le porte-parole de Dieu et il enseigne la loi de Dieu, par exemple dans le Sermon sur la montagne (Matthieu 5 à 7).

Jésus, un prêtre pas comme les autres
Dans l’Ancien Testament, les prêtres devaient offrir des sacrifices d’animaux à Dieu, dans le but d’apaiser Dieu, en colère contre les péchés du peuple. Jésus est le prêtre par excellence, puisqu’il s’est offert lui-même en sacrifice. En faisant ceci, il a apaisé la colère de Dieu contre les pécheurs. Et à la différence des sacrifices d’animaux, il a été un sacrifice parfait. Depuis, aucun autre sacrifice n’est nécessaire: il suffit de croire que ce prêtre a éteint une fois pour toutes la colère de Dieu contre nous grâce à son sacrifice.

Jésus, le roi suprême
L’Ancien Testament a annoncé qu’un descendant du roi David serait le roi parfait. Les Juifs, au temps de Jésus, attendaient donc la venue d’un roi, mais ils pensaient que ce roi les délivrerait des Romains, dont ils étaient les sujets. Or Jésus est loin d’avoir pris les armes pour bastonner les Romains. Pourtant, Jésus est vraiment le roi et le Seigneur. Il suffit de lire l’Apocalypse pour voir combien ce roi-là est glorieux, puissant et au-dessus de tous les autres rois du monde.

Alors le Messie est bien plus que Lionel Messi ou que n’importe quel personnage en vue dans notre monde... Il est l’envoyé de Dieu, qui a accompli parfaitement sa triple mission: être un roi, un prophète et un prêtre parfait. Désormais, quand un ami te dira qu’il attend les vacances comme le Messie ou quand une copine prétendra que sa star préférée est le Messie, tu pourras lui remettre les idées en place.

Par Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°