Et si tu montais un spectacle?

image: Et si tu montais un spectacle?
Goodlight

As-tu déjà pensé à mettre sur pied un spectacle avec tes amis ou ton groupe de jeunes? Fabian Aellig te donne six conseils pour y arriver. Il n’est pas né de la dernière pluie, puisqu’il est le responsable de Goodlight, un groupe qui a déjà participé à six tournées et spectacles.

1. Bien s’entourer… et s’organiser!
C’est essentiel! Ce qui compte n’est pas l’âge, mais les personnes qui nous entourent dans le projet. Se faire respecter sans s’imposer est vital pour un responsable. Mais surtout, il faut savoir discuter et communiquer. Ne prends pas trop de monde, pour éviter des discussions interminables. Prévois un plan des tâches. Demande à chacun de s’engager, de prendre des responsabilités, même des petites. Car il n’y a rien de mieux pour unir un groupe que de demander à chacun de s’investir!

2. Lancer les répètes, d’accord…
Musiques, acteurs, chanteurs… tu y auras certainement déjà pensé et peut-être as-tu même déjà lancé les répétitions. C’est très bien, mais fais attention à ne pas voir trop grand pour un premier projet, ne vise pas la lune. N’oublie qu’avec Dieu, tout est possible, mais qu’il nous a également donné une intelligence. Mieux vaut en effet assurer un petit événement que de gâcher une grande soirée. Et si ça marche, on peut toujours prévoir une deuxième soirée!

3. Remplir la salle!
As-tu réfléchi à qui s’adresse ton spectacle? Si tu organises un événement pour des chrétiens, le mieux pour faire de la pub sera de passer par des Eglises et des groupes de jeunes. Pour avoir les adresses des responsables, demande de l’aide autour de toi, surtout aux plus anciens qui connaissent souvent plus de monde. Si ton pasteur soutient votre travail, mentionne son nom dans ton courrier, cela donne plus de crédit à ta démarche.

4. Contacter la presse
Etre pris au sérieux n’est pas le plus facile. Les médias chrétiens acceptent que tu utilises un jargon chrétien, les médias locaux non! Si tu les contactes, évite des mots du genre «évangélisation», qui effraient les non croyants. Un communiqué de presse sans faute d’orthographe est nécessaire (cherche sur le net comment le rédiger). Tu peux certes préciser que vous êtes un groupe de chrétiens, mais il faut surtout expliquer ce que vous faites au niveau artistique. Ne perds pas de vue ton objectif: tu veux que les gens viennent à ton spectacle pour entendre parler de ta foi, pas qu’ils aient peur à cause de ton communiqué.

5. Financement
Des repas de soutien ou des ventes peuvent être des idées pour financer ton projet, mais le mieux est de demander aux autres membres ce qui les motive. Le sponsoring est aussi une possibilité, plus difficile à obtenir. Une recommandation: on dit que «l’argent n’a pas d’odeur», mais je crois que l’argent d’une mauvaise source donnera une mauvaise odeur à un spectacle chrétien!

6. Lance-toi
Même si l’aventure fait peur, lance-toi! Et si ça ne va pas du premier coup, réessaie. De nombreux exemples bibliques montrent des hommes, des femmes qui ont échoué (parfois lamentablement) avant de réussir de grandes choses. 

Fabian Aellig

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°