Leur travail a porté du fruit!

image: Leur travail a porté  du fruit!
© Alliance Presse

Aurore et Céline en quelques mots

Aurore est étudiante à l’école d’infirmière et envisage de devenir sage-femme. Elle était sur les lieux depuis septembre et est revenue suite à la catastrophe. Céline est photographe professionnelle. Elle a accompagné son amie pour préparer une exposition sur le typhon et aussi pour vivre sa première expérience humanitaire.

Une mission de sages-femmes

La Mercy In Action est une ONG de sages-femmes, majoritairement composée d’habitants locaux, qui travaillent six jours sur sept. Aux Philippines, elles sont sept à travailler en permanence et à habiter sur place, dans cet endroit qu’ils appellent «La maison des naissances». C’est très communautaire. Elles effectuent des visites à domicile et parfois même se rendent dans des prisons.

Céline et Aurore se sont rendues aux Philippines suite au typhon de novembre. Elles sont venues en aide à ceux qui étaient dans le besoin et ont été touchées par leur manière de surmonter l'épreuve.

«C’ est une véritable leçon d’attitude que nous ont donnée les habitants locaux». Aurore, 22 ans, et Céline, 24 ans, se sont engagées aux Philippines auprès de la Mercy In Action, une ONG de sages-femmes. Rappelle-toi: en novembre, le passage du typhon Haiyan avait causé la mort de plus de 6700 personnes. Leur contact avec les victimes de cette tragédie les a profondément marquées. Au cœur de la détresse, c’est une image de personnes pleines d’espoir qui leur reste.

Un grand besoin humanitaire
«Suite au passage du typhon, de nombreuses personnes venaient à Mercy in Action. Nous n’avions plus beaucoup de temps pour dormir», racontent-elles. Car après le typhon, il a fallu faire face aux besoins nombreux. Des installations provisoires qui demandent beaucoup de main-d’œuvre ont été installées, ce qui compliquait beaucoup la tâche. Pour réussir à s’en sortir, il a fallu aussi des dons. Heureusement, la générosité de beaucoup a permis de couvrir ces frais.

Une expérience également enrichissante pour la foi
Céline s’est occupée des enfants. Elle a eu une très bonne relation avec eux et a été touchée par leur manière d’être. «Malgré la catastrophe, les gens restaient sympathiques et le contact était facile». Même constat du côté d’Aurore, qui partageait sa foi avec ses collègues de travail. Du jamais vu pour elle: «C’était tellement encourageant de travailler à la Mercy In Action! C’est différent de tout ce que j’ai vécu dans ma vie.»
L’attitude de ces personnes a révelé une certaine sensibilité chez Céline. «J’ai réalisé que les petits gestes apportent beaucoup». Elle a vu son travail avec les enfants comme un don. Aurore était plus à l’écoute dans la prière. «Ce que j’ai vécu à la Mercy In Action est très enrichissant et m’a encouragée dans mon travail.»

Un regard différent sur le monde
Cette expérience a tellement encouragé Céline et Aurore qu’elles sont prêtes à remettre ça. Aurore va continuer plusieurs missions avec la Mercy In Action et passera peut-être même quatre mois aux Philippines. Quant à Céline, elle a envie de voir aussi d’autres choses, mais serait prête à renouveler l’expérience.
Elles gardent toutes deux le sentiment qu’il faut aller de l’avant dans la vie. «Nous avons vu comment Dieu peut nous utiliser». L’exemple offert par les victimes du typhon les a beaucoup inspirées et les a fait grandir spirituellement. Elles n’oublieront jamais cette aventure!

David Combernous

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°