La mort... et après?

image: La mort...  et après?
© iStockphoto

Tu te demandes sûrement ce qui t’arrivera après ta mort. Enfer, paradis, réincarnation? Entre la peur et le questionnement, difficile de se faire une idée de ce qui nous attend dans l’au-delà. Pourtant, la Bible a des réponses à tes questions.

On naît, on vit, on vieillit puis on meurt. Vraiment? C’est tout ce que cette existence a à nous offrir? Peut-être que tu te demandes ce que tu fais sur Terre, quelle est ta destinée et qui tu seras quand tu auras atteint l’âge adulte. Et plus tard, y as-tu déjà pensé? Après ta mort ?

La mort nous attend tous
«Il n’y a plus personne. Son âme s’est envolée.» C’est ce que s’est dit Joëlle, alors qu’elle venait de perdre sa grand-maman. Il ne restait d’elle plus qu’un corps étendu sur un lit d’hôpital. Peut-être que tu as déjà été confronté à la mort d’un proche. Celle-ci fait partie intégrante de la vie, elle nous touche tous, de près ou de loin. Mais la bonne question à se poser, c’est plutôt, après la mort, que va-t-il m’arriver à moi?

L’éternité après la vie
Les êtres humains s’interrogent sur l’au-delà, à un moment ou à un autre. On peut croire qu’il ne se passera plus rien, ou alors on peut croire à la réincarnation ou encore à un quelconque paradis universel. Une chose est certaine, c’est que la Bible ne laisse pas de doute sur le sujet. Il suffit de s’y plonger pour trouver une réponse. En effet, selon Dieu, la vie sur la Terre n’est qu’un passage. Après la mort, c’est l’éternité qui commence, une notion que notre cerveau humain peine à comprendre. «Les temps éternels marqueront la fin de la mort, la fin de la tristesse et de la souffrance (Apocalypse 21, 4)», explique Robin Reeve, enseignant en théologie à la HET-PRO. «Au-delà de la question de la résurrection, c’est bien la communion éternelle et heureuse avec Jésus qui marque l’espérance chrétienne. On aimerait bien que tous aillent au paradis: mais comment imaginer qu’une personne qui ne veut pas de l’amour du Christ se le voie imposer pour l’éternité?», questionne-t-il.

Dans son amour, Dieu a décidé de nous créer et de nous permettre de vivre sur la terre. Nous sommes libres de nos choix et de la direction que notre vie prendra. Mais ce qui est à retenir, c’est que ton existence décidera de l’endroit où tu passeras l’éternité. La Bible annonce clairement deux possibilités; l’enfer et le paradis. On imagine tout de suite les flammes et le diable en rouge avec des cornes face aux anges blancs jouant de la harpe sur des nuages dans les cieux, des clichés bien connus. Et si c’était vrai, en partie?

A toi de choisir
La Bible nous explique à plusieurs reprises le paradis, qui vient du perse et signifie «parc royal» et l’enfer, le feu éternel, au travers d’images. Après la mort, notre véritable vie commence, mais c’est à nous de choisir où nous désirons la passer, et l’éternité c’est long, donc autant bien choisir. «Le salut est offert à tous - y compris à ceux qui commettent les pires des actes - et il n’y a pas de fatalité», explique Robin Reeve. «Les chrétiens savent que s’ils devaient compter sur leurs mérites, ils ne pourraient qu’être condamnés. Leur seul salut est d’obéir à la bonne nouvelle, c’est-à-dire croire que Jésus a porté à la croix les conséquences de leurs fautes.

Par Maude Burkhalter

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°