Venir à bout de tes cauchemars

image: Venir à bout de tes cauchemars
© iStockphoto

Tes nuits sont remplies de mauvais rêves? Voici deux pistes pour t’aider à ce que cela change.

«Oh! Cette nuit j’ai fait un rêve, je gagnais 1 million de sesterces... Et avec je m’achetais une paire de chaussures, trop grande et puis moche en plus!» A l’instar de Caïus Céplus dans le film Mission Cléopâtre, il nous arrive à tous de faire des rêves étranges. Parfois ils sont agréables et d’autres fois ils sont effrayants. Comment comprendre ce phénomène à la lumière de la Bible? Est-il possible de faire disparaître les cauchemars?

Filtrer ce qui entre dans mon esprit
Chloé a 21 ans. Depuis son plus jeune âge, elle vit des nuits agitées. Les cauchemars s’enchaînent et ne la laissent pas tranquille pendant plusieurs nuits d’affilée. Alors qu’elle pensait qu’ils finiraient par disparaître tous seuls, elle a réalisé qu’elle pouvait compter sur Dieu pour retrouver un sommeil bienfaisant. Les cauchemars se créent à partir de notre vécu, nos pensées et les différents thèmes qui nous font réfléchir. Souvent troublants, ils peuvent se révéler lourds à porter dès le réveil.

Avec le temps, Chloé a appris à mettre en pratique deux éléments pour tenter de tarir la source des cauchemars. Le premier, c’est de contrôler ce qui entre dans sa tête. L’œil humain est capable de recevoir des milliers d’informations par jour, et elles ne sont pas toutes bonnes. Mais selon Chloé, «les images que je peux choisir, comme les vidéos, les films ou les photos que je regarde, je veux qu’elles soient pures et qu’elles soient en accord avec ma conscience.»

En outre, il en est de même pour ce que l’oreille entend. Quel genre de musique écoutes-tu? Quelles sont les paroles qui te restent dans la tête? Chloé est formelle, pour elle c’est bel et bien le fait de filtrer tout ce qu’elle voit et entend, dans la mesure du possible, qui lui a permis de faire diminuer ses cauchemars.

Apprendre la Bible
Le deuxième élément, c’est la Bible. «Réciter des versets, apprendre des passages par cœur, écouter des lectures bibliques, il y a plein de moyens de se remplir la tête avec des passages bibliques», suggère Chloé. Le Psaume 91 en particulier, lui a permis de se souvenir que Dieu est son abri, son refuge, de jour comme de nuit.

Pour terminer, Chloé souligne: «Dieu est un Dieu de paix. Une fois, après une nuit de nombreux cauchemars terrifiants, je me suis levée à bout de force, comme si je m’étais battue. J’ai fermé les yeux et j’ai senti les mains de Dieu entourer ma tête et la tenir fermement. Une paix délicieuse m’a envahie à ce moment-là. Dieu a rétabli le calme dans ma tête, il me donne sa paix parfaite, je peux compter sur lui.»

Par Maude Burkhalter

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°