Il développe les KidsGames en Afrique de l’Ouest

image: Il développe les KidsGames en Afrique de l’Ouest
© DR

Thierry Cuny est pasteur en Suisse. Il a déjà porté, en famille, le concept KidsGames dans quatre pays subsahariens et en veut davantage.

Thierry Cuny connaît bien le Burkina Faso. Son épouse Fati en est originaire. Tous les deux ont été impliqués là-bas dans une mission avec les Fabricants de Joie au début des années 2000 et pendant plusieurs années. Ce n’est donc pas un hasard si, en 2013 les premiers KidsGames d’Afrique y étaient organisés par le couple. «Avec mon épouse, nous avions à cœur de proposer des camps pour les enfants, de les mettre en valeur et qu’ils puissent développer leur identité à travers le sport et le jeu», déclare celui qui est pasteur de l’Eglise Evangélique de Clarens, à côté de Montreux, en Suisse.
Les premiers KidsGames d’Afrique francophone ont rassemblé deux cents enfants de sept à quinze ans pendant une semaine et mobilisé une centaine de bénévoles (animateurs, arbitres, cuisiniers, etc.), dont l’épouse et la fille de Thierry Cuny.

Le Togo, cette année
Après une année de pause, «pour prier et éprouver nos motivations devant le Seigneur», l’expérience se renouvelle en 2015, toujours au Burkina, puis au Niger en 2016, de nouveau au Burkina en 2017, ainsi qu’en Côte d’Ivoire la même année et la suivante, enfin au Togo en 2019. «Le sport et le jeu sont de super moyens de transmettre l’amour de Dieu. L’amour de la jeune génération nous pousse à cela», assure ce père de quatre grands enfants. Thierry Cuny souhaite développer et promouvoir le ministère des KidsGames en Afrique de l’Ouest.
Chaque camp est aussi l’occasion pour une équipe de Suisses, jeunes et parfois moins jeunes, de s’impliquer dans le projet, «pour vivre une expérience interculturelle de service». Ils apportent le concept, l’animation et les sports (football, Kin-Ball, Tchoukball, Cours’Agile, Passemoilaballe), la direction étant assurée par les chrétiens locaux.

Touché par les versets sur les enfants
Le pasteur, énergique et enjoué, puise sa motivation dans la Bible, notamment dans les versets d’Es. 58,6-12: «Partage ton pain avec celui qui a faim». «Tous les versets qui parlent des enfants me touchent. Jésus a envie de les bénir. Nous voulons leur transmettre la parole de Dieu.»
Thierry Cuny œuvre pour ces KidsGames Afrique de façon bénévole, en parallèle de ses responsabilités pastorales. Il souhaite voir des comités locaux se développer et se multiplier, dirigés par des hommes et des femmes mus non par l’intérêt mais «dans un esprit de service». Il rêve de voir un grand rassemblement de jeunes dans un stade, «démultiplier le camp» en quatre ou cinq lieux et avoir ainsi un impact considérable dans une capitale africaine. Pour l’heure, lui et son équipe prient pour connaître la prochaine destination. 

David Métreau

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°