Confessions de David Bonhomme

image: Confessions de David Bonhomme
© DR

A la tête de l’agence de communication Progressif Media, David Bonhomme a accompagné de nombreuses Eglises et organisations chrétiennes. Il a fait ses débuts en voulant dynamiser un groupe de jeunes. Entretien.

Quelle a été votre première rencontre avec Dieu?
Fils de pasteur, ma première rencontre avec Dieu s’est faite très jeune, je devais avoir une dizaine d’année. Lors d’une réunion d’Eglise, tout ce qu’il y a de plus classique, touché par une prière, j’ai senti en moi une présence particulière.

Quand et dans quelles circonstances avez-vous donné votre vie à Jésus?
A dix-sept ans, j’ai voulu le suivre. J’étais dans une phase où je sortais beaucoup avec mes amis, mais une soirée a mal tournée. Je me suis retrouvé tout seul, dans des conditions dangereuses. J’ai pris conscience de ma solitude et que les décisions que je prenais et croyais être bonnes m’emmenaient dans des situations compliquées. Je me suis alors souvenu de tout ce que mes parents m’avaient enseigné. J’ai dit à Jésus: «J’ai envie de te faire confiance, de me laisser surprendre par toi et croire que tu sais mieux que toi».

Comment êtes-vous arrivé à diriger une agence de communication chrétienne?
Etudiant, j’ai découvert Hillsong United: des jeunes qui chantaient Dieu avec tant de monde, tant d’enthousiasme, cela m’a beaucoup inspiré. J’ai eu envie de vivre une expérience similaire, en France. J’ai commencé à apprendre les techniques de croissance: comment faire parler de soi, comment présenter le message différemment, identifier le besoin des gens. C’est là que ça tout a commencé.
Tout ce que j’apprenais pendant mes études de communication, je le mettais en pratique dans le groupe de jeunes. Nous étions passés d’une quinzaine à une centaine de jeunes, soit presque autant que le nombre de membres de l’Eglise.
Après mes études, je me suis lancé professionnellement en commençant à travailler pour des radios, des artistes. Le projet a grandi, grandi. Aujourd’hui, nous avons deux agences et quatorze salariés à temps plein. Nous avons accompagné des centaines d’organisations chrétiennes.

Quel personnage biblique vous inspire particulièrement?
Le Roi David. Il s’est battu dans le silence, a été fidèle, il a pris soin des troupeaux. Il a tué un lion et un ours dans le secret. Il a été oint, mais est resté discret et il est allé battre un Goliath. Il veut servir Dieu, mais est souvent incompris. C’est un personnage complexe.

Quel verset vous encourage?
«Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie» (Prov. 4,23). Le cœur, c’est la zone où nous sommes les seuls à savoir ce qui se passe: pensées, stress, fantasmes. Est-ce qu’on les nourrit ou au contraire, est-ce qu’on essaie de les traiter et d’aller à la source? C’est le travail de toute une vie.

Propos recueillis par David Métreau

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°