Il offre une deuxième vie aux livres de spiritualité

image: Il offre une deuxième vie aux livres de spiritualité
© DR
Il y a tout juste un an, une librairie chrétienne d’un nouveau genre a vu le jour. Elle vend uniquement des livres d’occasion. «C’est une première en France et peut-être en francophonie» revendique son fondateur, le pasteur Stéphane Kapitaniuk. Ne cherchez pas un bouquiniste avec de vieux ouvrages à la tranche dorée exposés en vitrine: «Chez Carpus» est un magasin en ligne.
C’est en visitant Belfast il y a une dizaine d’années que Stéphane Kapitaniuk a découvert les librairies chrétiennes spécialisées dans les livres d’occasion. «Quel dommage que nous n’ayons pas ça en France!» s’est dit le rejeton d’une famille d’éditeurs. Le projet s’est concrétisé lors d’une nuit sans sommeil.

300 colis déjà envoyés
En quelques mois, Chez Carpus a déjà envoyé plus de trois cents colis en France, en Suisse, en Belgique, au Québec et même en Côte d’Ivoire. La boutique en ligne possède déjà près de deux mille références. «Nous réalisons que nous avons énormément de livres uniques au monde» déclare Stéphane Kapitaniuk, par ailleurs jeune père de famille et cofondateur du site Tout pour sa Gloire.
Pour faire baisser les frais de port, la cave de son domicile familial de Pont-de-Chéruy dans l’Isère, où il conduit une implantation d’Eglise, est devenue la réserve de cette nouvelle librairie en ligne. «Tous les bénéfices sont reversés à des projets missionnaires» déclare Stéphane Kapitaniuk. Ainsi, un couple de missionnaires malades a notamment pu être soutenu en Allemagne ainsi que l’implantation d’une Eglise.

--PAGE--

Eloge des livres chrétiens
Les livres (commentaires bibliques, témoignages, romans) proviennent de dons d’Eglises et de particuliers. Tout est ensuite référencé avant d’être mis en ligne. «Les chrétiens ont énormément à profiter des livres. C’est un service qu’on rend à l’Eglise de les mettre en valeur» déclare le fondateur de la librairie d’occasion. «Méditer la parole de Dieu est même un commandement biblique. Les livres nous aident à nous concentrer sur cela» assure Stéphane Kapitaniuk, citant le Psaume 1.
Toutes les sensibilités évangéliques se retrouvent dans les livres vendus sur la boutique, même si le nouveau libraire se permet un droit de regard: «Je décide parfois de ne pas mettre en ligne certains livres, par exemple ceux qui prônent l’évangile de prospérité.» Parfois il ajoute une petite remarque personnelle: «théologie douteuse».

Clin d’œil à l’apôtre Paul
S’il n’a pas encore le recul nécessaire pour savoir quels sont les livres les plus demandés, il observe que Le Grand manuel de la Bible de l’Institut Biblique de Nogent ne reste jamais plus de quelques jours en ligne. «Cela peut donner des idées aux éditeurs» suggère Stéphane Kapitaniuk.
Le nom de sa boutique en ligne, «Chez Carpus», est un clin d’œil au verset de 2 Tim 4,13: «Quand tu viendras» écrit Paul à son poulain, «rapporte-moi le manteau que j’ai laissé à Troas chez Carpus et les livres, surtout les parchemins.»

David Métreau

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°