Ce que les filles attendent d’une amitié avec d’autres filles (selon elles)!

L’amitié filles-gars, possible ou risquée ?

Plutôt ardu de faire des généralités sur la question de l’amitié filles-gars. Chacun a son expérience personnelle. Mais quelques idées ressortent des discussions.  La maturité change beaucoup de choses. Pour plusieurs, l’amitié mixte devient intéressante quand on arrive à l’âge adulte.  Avant cela, l’ambiguïté et la séduction rendent les choses plus compliquées. Cette amitié peut aussi servir à se rassurer sur son pouvoir de séduction, ce qui devient problématique.  Pour les gars, l’amitié avec les filles devient plus facile quand on a acquis une certaine confiance en soi, qu’on a moins à se prouver, moins de pression.  Ce qu’on apprécie dans cette amitié, d’un côté et de l’autre, ce sont les conseils que l’autre peut donner, notamment dans les questions sentimentales. Les filles apprécient aussi le côté délire et reposant (parce que moins compliqué) d’une amitié avec des gars.  Et si l’amitié se transforme en amour pour l’un ou l’autre? C’est un risque à prendre, disent certains; ça peut faire foirer l’amitié ou se rétablir par la suite.  La question d’être en couple joue aussi un rôle. Beaucoup affirment que cela change la donne. Les filles reconnaissent que la complicité avec un gars devient problématique quand on a quelqu’un d’autre. Pour les hommes, cela poussera à mettre une certaine distance avec l’«amie». Une forme de protection pour éviter tout dérapage. C’est en tous les cas un sujet à discuter en couple.
1De l’écoute
Une amie va souvent jouer un peu le rôle de «canal d’évacuation». On peut lui parler de tout, encore et encore. Elle est une oreille précieuse qui accueille tous nos états d’âmes, nos questionnements, nos anecdotes et les détails qui vont avec.

2De la compréhension
Une fille comprend bien mieux ce qu’on vit qu’un gars. Nos sautes d’humeur ne l’étonnent pas, les joies et les travers féminins lui sont plus que familiers, etc. On pourra construire une complicité toute particulière et c’est elle qui saura qu’on ne va pas bien avant même qu’on ait dit un mot.

3 De la sécurité
Une amitié avec une autre fille amène un sentiment de sécurité. Si, au collège, on a au moins une copine, on respire. C’est notre repère, celle avec qui on pourra manger à midi ou effectuer l’activité physique à deux imposée au cours de gym.

4 Des partages de filles
Avec une fille, on va pouvoir parler de tout. De la discussion la plus profonde, on peut passer aux choses les plus futiles. Un quart d’heure à expliquer pourquoi on préfère la cire chaude ou l’épilady ne pose pas de problème. Mais s’il faut parler des problèmes plus sérieux qu’on a avec ses parents, les copines sont aussi là.

5Des activités typiquement féminines
Finalement, comme les hommes, il y a des choses qui ne sont amusantes qu’entre filles: «du shopping», bien sûr, «se faire des masques de beauté», «regarder un film à l’eau de rose en sirotant une boisson aux litchis».


Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°