Je n’ai pas d’amis...

Pratiquement

«Dans ma pratique, je rencontre beaucoup de jeunes qui ont des problèmes de communication et d'estime d'eux-mêmes. L'adolescence est une période de crise, pas facile. Il y a des jeunes qui s'isolent par peur du ridicule ou de ne pas être acceptés. Ils font des activités solitaires et s'enferment. Parfois, ce comportement est lié à une déception sentimentale, à un échec ou à des conflits avec les parents. Je leur conseille d'essayer de communiquer ce qu'ils ressentent, de ne pas s'isoler. Il peut être nécessaire de faire appel à une personne de confiance, et s'il y a trop de souffrance, de consulter un psychothérapeute expérimenté. Dans tous les cas, il ne faut pas s'enfermer dans le silence.» Dr. Andréa Zaltzman, psychiatre pour enfants et adolescents

Si vous faites face à ce problème, voici quelques raisons possibles et des solutions pratiques

➽ Vous êtes de nature solitaire
Être seul(e) n'est pas un problème pour vous. Vous avez toujours été indépendant et vous savez toujours comment vous occuper. Être seul a parfois ses avantages: pas de comptes à rendre, pas de conflits, une certaine liberté en plus. Mais les parties de franche rigolade, on les vit rarement seul dans son coin! Et dans les mauvais pas, un ami ne nous lâchera pas, dit un proverbe biblique.
Que faire? Commencez par des activités de groupe qui reflètent vos goûts et intérêts (sport, musique, Église, etc.). Voir les mêmes personnes de manière régulière mais aussi chercher à les connaître et vous ouvrir un peu vous permettront de voir naître quelques relations privilégiées. Le contact avec les autres façonne notre caractère et prépare à la vie de couple et de famille.

➽ Vous êtes de nature timide
Vous ne vous sentez pas très à l'aise dans un groupe et encore moins pour vous exprimer en public. Peut-être êtes-vous timide de nature, peut-être avez-vous souffert d'être ridiculisé(e) ou rejeté(e). Du coup, vous avez perdu confiance en vous et dans les autres. Votre timidité est alors un moyen de vous protéger. Le premier pas est d'accepter qui vous êtes et de reconnaître votre valeur. Comme chaque être humain, vous êtes une créature merveilleuse voulue par Dieu.
Que faire? Observez les personnes autour de vous et dès que vous percevez une ouverture, abordez une personne qui vous paraît sympa par une simple question. Donnez-vous de petits buts. Vos petits succès vous donneront confiance et vous pourrez essayer d'aller plus loin, par exemple en invitant quelqu'un pour une sortie ou en prenant la parole devant deux ou trois personnes.

➽ Vous êtes critique
Une raison qu’il est plus difficile à s’avouer est une tendance à être très critique à l’égard des autres. Vous ne pouvez pas vous empêcher de dire ce que vous pensez et vous relevez systématiquement les bourdes et défauts des autres, parce que cela vous semble justifié. Cette attitude négative finit par lasser ou peser sur ceux qui vous entourent, qui s’attendront à être jugés à leur tour.
Que faire? Une petite remise en question peut s’avérer nécessaire. Lorsque vous avez envie de critiquer quelqu’un, réfléchissez: est-ce que cela va être constructif pour vous, pour votre interlocuteur et pour celui dont vous parlez? Si tel ou tel ne vous a pas rappelé, est-ce parce qu’il est trop «occupé», «égoïste», etc. ou peut-être parce que vous non plus vous n’avez pas pris votre téléphone? Essayez chaque jour de relever quelque chose de positif chez les personnes de votre entourage. Effet positif garanti.

➽ Vous vous sentez mal dans votre peau
Vous pouvez vous sentir complexé, particulièrement physiquement et ça vous bloque vis-à-vis des autres. Vous ne voyez que vos défauts et vous pensez que les autres font de même. Pourtant, tout est une question de perspective. Exemple: pas grave si vous avez des oreilles un peu décollées, vos yeux sont exceptionnels! Pensez aussi aux qualités de votre personnalité qui ont une influence bien plus grande que l’état de votre peau.
Que faire? Dites-vous que les autres aussi sont complexés! Pensez à la manière dont vous voyez les autres: qu’est-ce qui prime pour que vous leur offriez votre amitié? Bien plus que le physique! Essayez de porter un regard positif sur vous-mêmes. Ne vous mettez pas la barre trop haute mais prenez soin de vous en valorisant vos atouts.
Sandy Azzouz
© Alliance Presse - toute reproduction interdite

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°