Timide, Line a parlé de Dieu sur la plage

image: Timide, Line a parlé de Dieu sur la plage
© Alliance Presse

Comment Line a vécu ses dix jours au Grau-du-Roi

Qu’as-tu fait de tes journées?
Après les deux premiers jours de préparation, nous étions prêts à partir sur les plages, toujours en remettant les choses entre les mains de Dieu. L’après-midi, nous avions les questionnaires sur la plage et les activités avec enfants. Le soir, le spectacle de rue et les contacts.

Comment as-tu contribué au spectacle de rue?
Il y avait plusieur ateliers à choix, mais pour tous, je me sentais peu douée. J’ai donc prié Dieu de me guider dans mes choix et je me suis inscrite aux ateliers «clown» et «live painting». Dieu est bon, j’ai finalement eu beaucoup de plaisir et, surtout, j’ai découvert que l’on peut témoigner même au travers de la peinture ou de la clownerie.

Timide, comment as-tu pu parler aux gens sur la plage?
J’ai dû me jeter à l’eau pour transmettre ma foi, que ce soit avec les enfants, avec les questionnaires ou au travers du spectacle de rue. Mais c’était positif, car ça m’a obligée à chercher mes forces en lui, à prier même pour les petites choses et à me laisser remplir de son Esprit pour parler aux gens. J’ai découvert qu’il faut être soi-même et que Dieu nous utilise tels que nous sommes.

Quels fruits ce camp a-t-il portés?
J’ai pu voir Dieu agir au travers des campeurs, par exemple quand un enfant et deux jeunes ont donné leur vie à Jésus. Et c’est sans parler de tous ceux qui ont vu le spectacle ou qui ont parlé avec nous pendant parfois deux heures. Les gens ont soif de Dieu, même si ce que nous annonçons semble pure folie.

Alors, quel bilan?
Ce que j’ai vécu a dépassé mes attentes. Mais c’est ça, la vie avec Dieu: il n’a jamais fini de nous étonner!

Jérémie Cavin

Tu te vois sur une plage à parler de Jésus aux touristes et à faire le clown dans un spectacle de rue? D’un naturel timide, Line (22 ans) a choisi de se lancer à l’eau, en s’engageant pour dix jours avec Plage Station. Dieu ne l’a pas déçue

Interrogée avant son départ, voici comment Line imaginait son expédition

Pourquoi te lances-tu dans l’aventure?
Il y a quelques années, j’avais vu un prospectus de Plage Station, mais j’avais renoncé: je me croyais trop timide. Cette année, j’ai dit: «Ok, Dieu, mon été t’appartient, je te fais confiance». Je ne voulais plus limiter Dieu dans ma vie en pensant ne pas avoir les capacités d’y aller.

Qu’en attends-tu?
J’ai envie de dépasser mes limites, de parler de ma foi simplement et d’apprendre comment le faire. Je vois Plage Station comme un moment pour apprendre de nouvelles choses et compter uniquement sur Dieu.

Que veux-tu apporter à ces gens qui ne connaissent pas Dieu?
Leur montrer combien la vie avec Dieu vaut la peine, combien il nous aime et combien nous pouvons trouver en lui la liberté et le vrai sens de la vie.

Dans quels domaines seras-tu le moins à l’aise?
Je pense que je devrai faire des efforts partout, je suis plutôt de nature discrète et parler de ma foi a toujours été un défi. J’imagine que les discussions avec les gens sur la plage ou les distributions de prospectus seront les endroits où je serai le moins à l’aise.

Quelles leçons Dieu va-t-il t’apprendre?
Qu’il nous accompagne et qu’il peut agir puissamment quand on le laisse faire.

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°