«J’ai beaucoup progressé dans la foi»

image: «J’ai beaucoup progressé dans la foi»
© Alliance Presse
Jean-Michel, 21 ans, Ibeto
Jean-Michel se forme en trois ans pour devenir soit pasteur soit missionnaire. Il a une vocation depuis l’âge de dix ans pour tout ce qui touche à la mission, particulièrement en Afrique. L’année passée, il est parti en Guinée avec Mercy Ships. Cette expérience lui a permis de confirmer cet appel de Dieu. Sa formation se passe bien, même si ça lui fait bizarre de se retrouver aux études après plusieurs années de pause. Les cours sont très intéressants et il apprend chaque jour de nouvelles choses. L’accent est mis sur la Bible.

Vincent, 26 ans, Cyfoje
Vincent avait à cœur de devenir moniteur et responsable dans les camps d’ados. La formation commence par un cours biblique d’une semaine pendant les vacances, ouvert à tous, que l’on ait ou non l’optique de devenir mono. «Ce cours très abordable m’a donné une bonne base biblique, mais aussi appris à mieux connaître Dieu personnellement. J’encourage chacun à prendre une semaine pour le suivre!». Vincent a ensuite participé aux deux cours suivants, d’une semaine chacun, qui aident à gérer un groupe, à organiser des activités, etc. Désormais, il est même chef de camp: «Chaque fois que je suis sur le terrain, je vois Dieu à l’œuvre. En donnant, on reçoit beaucoup en retour.»

David, 24 ans, Pratique et éthique de la communication (PEC), à Emmaüs
David a la conviction que cette école est là où Dieu le veut et un lieu pour progresser dans sa foi au travers d’études bibliques et de cultes communautaires avec d’autres chrétiens. C’est également un temps mis à part pour apprendre de nouvelles choses, comme l’éthique biblique de la communication. «Le plus beau pour moi est l’alternance entre des cours théoriques, assurés par des enseignants bien connus, et des stages qui permettent de se perfectionner, soit en rédaction, soit en vidéo, soit en radio». David n’a pas de plan défini pour la suite, mais il reste à l’écoute de Dieu pour qu’il le conduise.

Maxime, 28 ans, Institut biblique belge (IBB)
«Je me forme à plein temps pour devenir pasteur ou pour travailler auprès des étudiants. J’ai une vocation pour un travail pastoral». Maxime est en première année d’une formation qui dure trois ans. Une quatrième année sera consacrée à un stage en Eglise ou dans une œuvre chrétienne. «Cette formation me permet d’avoir une connaissance plus approfondie de la Bible et de la partager en Eglise et aussi avec des non–chrétiens. J’acquiers de la confiance. Et, en comprenant mieux la Bible, je peux également mieux la communiquer.»

Naomi, 22 ans, Factory
Naomi suit des cours à la la Factory, en deuxième année. Après une première année consacrée à la vie en communauté, elle suit davantage de cours. Ses responsabilités dans son groupe des jeunes font également partie de sa formation. «J’ai beaucoup progressé dans la foi, surtout lors de la vie en communauté. J’ai reçu un appel de Dieu et j’avais à cœur de me former à Lausanne. Mais il n’y avait pas de formation biblique qui me convenait. Lorsque la Factory a été lancée, j’ai su que c’était pour moi». Après la Factory, Naomi veut étudier à mi-temps à Emmaüs, tout en travaillant à côté. Sur le long terme, elle se voit annoncer l’Evangile dans des pays pas encore atteints par la Bible.

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°