Je serai... riche

image: Je serai... riche
© Alliance Presse

Pour beaucoup d’entre nous, la perspective de gagner beaucoup d'argent est un souhait important, voire une priorité dans la vie. En lisant la Bible, la meilleure référence qui soit, je ne trouve pourtant pas forcément simple de s'y retrouver. Alors, riche ou pauvre? Telle est la question...

Abraham, David, Salomon, Esther... voilà des personnages dont la Bible nous raconte les histoires souvent hautes en couleur. Et ce sont des histoires de riches, voire de très riches. Ils deviennent roi et reine, excepté pour Abraham qui était «juste» un homme important de son époque possédant tout de même de grands troupeaux ainsi que beaucoup d'argent et d'or. Franchement, pour ceux d'entre nous qui souhaitent posséder beaucoup d'argent, ces récits sont plutôt intéressants et encourageants.

Riches… mais avec un grand cœur
Ce qui est frappant dans leur histoire, c'est qu'au-delà de leur richesse matérielle, Dieu est également à l'œuvre au cœur de leur vie. Abraham est un exemple au travers de la foi, de la confiance qu'il a manifestée envers Dieu tout au long de sa vie. David reste un modèle au niveau de son cœur, au travers de l'amour qu'il a pour Dieu et aussi dans sa capacité à demander pardon. Salomon est un exemple extraordinaire dans sa demande de recevoir de la part de Dieu la sagesse et l'intelligence. Quant à Esther, son courage d'aller en quelque sorte «affronter» le roi (elle risquait tout de même sa vie) par amour pour Dieu et pour son peuple maltraité ne nous laisse certainement pas indifférents. Voilà une partie de ce que la Bible raconte quand nous réfléchissons au thème de l'argent et des richesses.

Jésus était radical
Jésus, de son côté, a des propos sur le thème de l'argent et de la richesse qui sont parfois étonnants, voire décapants, comme cette phrase: «Il est difficile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille, mais il est encore plus difficile à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu» (Matt. 19,24). Ou encore ce discours lors duquel il encourage ses auditeurs à ne pas amasser des richesses sur cette terre. Lorsque Jésus enverra ses douze disciples annoncer le Royaume de Dieu et guérir les malades, il leur donnera cet ordre: «Ne prenez rien avec vous pour le voyage: ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, et n'ayez pas deux chemises pour chacun» (Luc 9,3). Personnellement, je trouve cela un peu fou et déraisonnable. Et pourtant, ils vont vivre des expériences totalement fabuleuses et en reviendront très certainement transformés. Voilà donc une autre facette de l’enseignement de la Bible sur le thème de l'argent et des richesses.

Réfléchis-y!
Bien évidemment, je ne fais qu'effleurer le sujet. Mon interrogation: est-ce que je me sens concerné par cette question? Quelle est ma part de responsabilité dans ce domaine? Quelle place est-ce que j'accorde à l'argent et aux richesses dans ma vie? Voici quelques questions qui peuvent m'accompagner, que je sois riche ou pauvre, que je me considère comme riche ou pauvre. Dieu désire marcher avec moi et continuer à m'interpeller, même dans un domaine aussi concret que les finances. Quelles bonnes nouvelles!

Jean-Luc Emery, responsable du secteur jeunesse de la Ligue

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°