Leader ou follower?

image: Leader ou follower?
© Alliance Presse

Un jeu d’équipe autour des leaders

Dans ton groupe de jeunes ou juste pour le fun, tu peux tester l’esprit d’équipe et les tempéraments de chacun. Planifie un parcours semé d’embûches et inconnu des participants. Place-les les uns derrière les autres, à la queue leu leu. La première personne est désignée comme leader et doit mener toutes les autres, dont les yeux sont bandés, jusqu’à l’arrivée.

Certains se sentent bien quand ils dirigent, tandis que d'autres s'épanouissent quand ils n'ont pas à prendre de décisions. Dans quelle catégorie te situes-tu? Découvre les dangers et le potentiel des leaders et des suiveurs.

Nous avons différentes attitudes face à la vie de tous les jours. Plein de situations du quotidien appellent à prendre des décisions. Et toi? Comment réagis-tu lorsque vous planifiez une séance ciné avec tes amis et qu’il est impossible de choisir un film? Laisses-tu les autres décider sans toi? Imposes-tu tes choix? Proposes-tu une autre alternative?

Le follower
Le suiveur est celui qui se laisse porter par le courant, par les autres. Dans un groupe, il a tendance à prendre les devants le moins souvent possible. Il est plutôt passif, mais ce tempérament l’emmène souvent là où il ne s’y attend pas. Si tu es un suiveur, attention à ne pas tout le temps t’appuyer sur les autres. Tu es toi aussi capable de donner ton avis, d’être un exemple, d’avoir une influence positive autour de toi. Prends confiance en toi!

Le leader
Le leader est celui qui a la capacité de guider et mener les autres. Il prend naturellement des initiatives pour atteindre un but commun. Si tu as ce tempérament, fais attention à ta fierté. Reste humble. Un bon leader accepte de se remettre en question et a la volonté de mieux faire. «Quiconque veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur et quiconque veut être le premier parmi vous sera votre esclave» (Matt. 20,26-27). Le leader doit apprendre à déléguer, car il ne peut pas tout faire par lui-même. Il va chercher plus loin avec tous les membres de son équipe, pour qu'ils deviennent meilleurs et s'épanouissent. «Un vrai leader est la personne dont la vie entière et le caractère motivent les gens à le suivre», a écrit le théologien John MacArthur. On peut ajouter, avec la chanteuse Susan Wong: «Un bon leader est aussi un bon follower.»
Si tout le monde était un leader, on se marcherait beaucoup sur les pieds. Le monde a besoin des deux!

Naît-on leader?
Le fait d’être un leader n’est pas nécessairement une position ou un statut. Pas besoin de posséder une entreprise. Nous sommes, d’une manière ou d’une autre, confrontés au rôle de meneur. Certains sont nés avec des qualités personnelles et les développent en les mettant en pratique, par exemple en prenant des responsabilités dans un groupe de jeunes. Si ce tempérament n’est pas naturel chez toi, cela ne veut pas dire que tu n’es pas capable de diriger. Ça s’apprend!

Joëlle Lehmann

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°