Un journal qui te ressemble

image: Un journal qui te ressemble
© Alliance Presse

Il n’a pas d’âge, pas de limite! Au programme: créativité illimitée, temps partagé avec Dieu, reconnaissance, pensées fortes… Découvre six bonnes raisons de tenir un journal intime.

Mon journal est multifonctions, c’est pour ça que je l’aime! Peut-être bien que oui, c’est un objet banal, mais il me ressemble et c’est ça qui compte.

1. S’exprimer sans limite
Pas besoin d’être une bonne écrivaine pour tenir un journal: profites-en pour écrire ce qui est dans ton cœur. Bien plus que raconter le déroulement de ta journée, mets sur papier les encouragements que tu as vécus, tes réflexions, des citations que tu apprécies, des objectifs que tu aimerais tenir. Une prière à Dieu? Une pensée forte? Quelque chose que tu as appris ces derniers mois? Des sujets de reconnaissance?

2. Se rappeler du chemin parcouru
C’est parfois drôle de relire ce que l’on disait des années auparavant, mais aussi rassurant de réaliser que nous avons grandi, mûri et évolué. Retomber dans le passé, c’est se souvenir de la fidélité de Dieu quand tu vis des situations difficiles. C’est se remémorer qu’il a toujours été là pour toi.

3. Laisser aller sa créativité
Tu peux faire tellement de choses avec une feuille blanche, la rendre belle de multiples manières! Crayonne, dessine, colle, colore, essaie, gribouille! Tu peux partir à la découverte de tes dons créatifs et être étonnée de ce que tu es capable de faire. Le principal est de rendre ta page vivante. Vivante de créativité ou simplement de ce que tu es. Prends du plaisir!

4. Partager avec Dieu
Pour Rebecca, écrire dans son journal est une façon de passer du temps avec Dieu. Elle fait le choix d’inclure Dieu dans son histoire, elle l’embarque avec elle. Le journal est un outil pour lui parler. Dieu est aussi son inspiration. C’est un temps d’écoute où elle se rend disponible.

5. S’arrêter un instant
Je mets de côté toutes mes activités. Je prends du temps pour moi. C’est comme si j’appuie sur «pause» un instant et que je prends du recul sur ma vie. Ecrire, c’est parfois se rendre compte de certaines choses, parce que l’on met des mots précis sur ce que l’on vit à l’intérieur. Chacun a quelque chose à raconter. L’écriture fait avancer. Elle donne un espace de liberté. «Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu», rappelait l’écrivain Jules Renard. C’est être vrai, sans artifice.

6. Sans contrainte
Faut-il rédiger tous les jours? Si c’était le cas, Fanny aurait déjà laissé tomber. Ça lui arrive une fois par mois, d’autres fois à quelques jours d’intervalle. Ecrire dans son journal ne doit pas devenir une obligation. Tu rédiges quand tu en as envie.
A tes stylos!

Joëlle Lehmann

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°