Je déprime dès qu'on me parle de la rentrée

image: Je déprime dès qu'on me parle de la rentrée
© Alliance Presse

Reprendre l’école ou le boulot après les vacances, c’est dur. Surtout après les longues vacances estivales. Quatre conseils pour survivre à la rentrée.

Je te fais un aveu: quand j’étais à l’université et que j’avais quatorze semaines de vacances en été, je commençais de déprimer dès la huitième semaine, parce que j’étais plus près de la fin des vacances que du début… Scandaleux, non? Pourtant, c’est bien connu, la rentrée motive peu de gens. Des psychologues ont fait un sondage sur internet. Verdict: plus de la moitié des internautes se disent épuisés ou stressés à la veille de la rentrée. La rentrée «provoque souvent une anticipation anxieuse de ce que l’on va retrouver et que l’on n’aime peut-être pas forcément: de grosses charges de travail, des difficultés, une ambiance pas drôle, un rythme difficile. En plus, il y a l’incertitude de ne pas savoir ce que l’année nous réserve», écrit le psychologue Frédéric Chapelle dans Psychologies. Alors si même les psys le disent…
Pourtant, et fort heureusement, c’est possible de se préparer à la rentrée et d’y survivre, sans se gâcher les vacances à déprimer…

1. Chaque journée est unique
Profite de chaque journée comme si c’était la dernière, y compris pour faire des choses que tu n’as pas le temps de faire autrement. Le matin, en te réveillant, dis-toi: «Yes, une nouvelle journée de vacances! Je vais en tirer le maximum!». Pour chasser la déprime, sors ou fais du sport.

2. Aussi de bons côtés
Ne dramatise pas l’école ou le travail autant que ça. Ce n’est pas l’horreur absolue! Il y a plein de choses sympas, de bons côtés: on retrouve les copains, les parties de cartes ou de foot pendant les pauses, les discussions avec les copines, l’ambiance décalée du cours de dessin, etc. Et la rentrée rime aussi avec la reprise de nos habitudes: les entraînements sportifs, les groupes bibliques hebdomadaires, les cours de musique, etc. Et il faut avouer que l’école et le travail, c’est bon pour la santé. Nous n’avons pas été créés pour nous tourner les pouces.

3. Fais des projets
Planifie déjà tes prochaines vacances: que vas-tu y faire? Réfléchis aussi à des projets sympas: pourquoi ne pas regarder si un concert aura lieu bientôt près de chez toi? Ou t’inscrire à un camp chrétien? Je suis sûr que tu as l’embarras du choix!
Planifie-toi également des activités plaisantes pour toute l’année. Les loisirs et les bons moments ne s’arrêtent pas avec la rentrée! Pourquoi ne pas te faire offrir pour ton anniversaire un abonnement pour des entrées au cinéma? Ou t’entraîner pour un objectif sportif? Ou t’inscrire à un cours de salsa le mardi soir? Ou décider de lire toute la Bible en une année? Choisis aussi de profiter de tous les petits aspects sympas du quotidien: aller boire un frappé glacé au soleil, inviter un copain à la maison, etc.

4. Confie-toi en Dieu
Si tu es inquiet, mets ta confiance en Dieu. Tu as survécu à toutes les rentrées précédentes, non? Dieu t’a aidé à tenir le coup. Dis-lui ce que tu as sur le cœur, partage-lui tes craintes et profite des vacances pour faire le plein de confiance en Dieu. Prends aussi des résolutions «anti-stress» pour la rentrée.

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°