«Je me suis fait agresser et j’ai peur de sortir» (Dr Just)

image: «Je me suis fait agresser et j’ai peur de sortir» (Dr Just)
© Alliance Presse

«Je me suis fais agresser trois fois, et maintenant j'ai peur de sortir et je suis parano. J'ai l'impression que plein de personnes veulent m'agresser. Je veux faire disparaître cette peur, je prie Dieu de me l’enlever, mais ça ne marche pas. Que dois je faire?» Jean Elie, 15 ans Une question te tracasse ? Un probleme te semble insurmontable ? Pose ta question a Dr just (drjust@.just4u.org, merci d’indiquer ton prenom et ton age). Il te repondra personnellement. La reponse à ta question pourrait être utile a d’autres qui sont dans la même situation. C’est pourquoi, Just 4U en publie régulièrement, sans trahir tout de ton identité.

Je comprends ta crainte. Se faire agresser doit laisser des traces. Je pense que Dieu pourra réellement t’enlever cette peur, mais il faut savoir deux choses: tout d’abord, cela prendra peut-être du temps. Ensuite, cela nécessite effectivement un travail de ta part.
Mon premier conseil te paraîtra peut-être un peu bateau, mais en fait il ne l’est pas tant que cela: lis la Bible et prie. Dans la Bible, tu trouves de nombreuses histoires où des hommes faisaient face à des circonstances difficiles, mais où Dieu leur a apporté un réel secours et un vrai réconfort. Je t’invite notamment à lire et méditer les Psaumes. On y voit souvent David faire part de sa peur devant les ennemis nombreux qui l’environnent et qui veulent lui «faire la peau». Il commence par dire à Dieu sa crainte, mais conclut en lui affirmant qu’il veut avoir confiance en lui. D’autres histoires nous parlent du secours de Dieu dans des circonstances humainement désespérées: la sortie d’Egypte et le passage de la mer Rouge, les combats du peuple d’Israël contre des peuples plus forts, etc. Tu peux faire tienne cette promesse de Josué 1,9: «Fortifie-toi et prends courage!» Dieu est vraiment grand et fort, il peut toutes choses. «Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous» (1 Pi. 5,7).

Tu as aussi besoin de confier ces peurs à quelqu’un de confiance. Tes parents, le responsable de ton groupe de jeunes ou ton pasteur; peut-être est-ce bien que, tu puisses régulièrement voir quelqu’un pour parler de tout cela, dire ce que tu as sur le cœur et trouver du réconfort. L’idée, c’est aussi que tu prennes progressivement confiance en toi, en ta valeur et dans le fait que, par la grâce de Dieu, tu peux être confiant dans la vie. Que tu prennes aussi confiance en les autres êtres humains: tous ne sont pas des psychopathes en puissance, l’écrasante majorité des gens ne ferait pas de mal à une mouche… Prie aussi que Dieu te redonne confiance en les autres.

Ensuite, peux-tu prendre des mesures concrètes pour te sentir plus en sécurité? Les agresseurs le font parfois parce qu’ils sentent que la personne est vulnérable. Je ne sais pas à quoi ressemble ton quartier, mais as-tu la possibilité de choisir des chemins où il y a moins de personnes peu fréquentables? Ou de prendre les transports publics? Ou de demander à certaines personnes de te ramener à certaines heures? N’aie pas peur ou honte de dire à tes proches que tu as peur, pour que vous puissiez trouver ensemble des idées qui vous permettent d’éviter les endroits plus dangereux que d’autres.

Un dernier conseil, peut-être… Parles-en plutôt avec tes parents avant de te lancer, mais as-tu pensé à prendre quelques cours de self-défense ou d’un sport de combat qui te donnerait juste quelques bases? En à peine quelques semaines, un ami a acquis plusieurs réflexes de combat qui, désormais, lui donnent l’assurance que s’il se fait agresser, il peut riposter très vite avant de partir en courant.

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°