Rio 2016: Les médailles et la foi

image: Rio 2016: Les médailles et la foi
© Alliance Presse

Ils l'ont dit!

Neymar à nouveau 100% Jésus
Après la finale de la Coupe des Champions en 2015, le capitaine de la sélection brésilienne victorieuse de l'Allemagne en finale des JO de Rio a, à nouveau, affiché son bandeau 100% Jésus. Neymar l'a revêtu lors de la cérémonie de remise des médailles, après avoir reçu sa galette en or.

David Boudia et Steele Johnson: «Cette médaille ne va pas changer ma vie»
Après avoir décroché l'argent en natation synchronisée, Steele Johnson a affirmé: «Gagner une médaille olympique ne va pas changer qui je suis, ne va pas changer mon identité.» Les deux plongeurs avaient déjà déclaré qu’ils trouvaient leur identité en Christ.

Dopée à Jésus
L'Ethiopienne Almaz Ayana a remporté le 10 000 mètres en un temps record. Cette performance a éveillé des soupçons de dopage. La médaillée d'or a répliqué que son secret réside dans un entraînement rigoureux et dans sa relation avec Dieu: «Je loue Dieu. Il me donne tout, tout, tout. Jésus est ma drogue.»

--PAGE--

À nouveau sur les rails grâce à un livre chrétien
Le champion hors-normes Michael Phelps a connu le succès, comme à Rio, mais également des temps plus durs. «J’étais devenu une épave après les JO de 2012, une vraie bombe à retardement.» Excès d’alcool, consommation de drogue et arrestation. C’est lors d’une cure de désintox qu’il se met à «Une vie motivée par l'essentiel» de Rick Warren. C’est la révélation. Depuis, le nageur a rebâti sa vie sur de nouvelles bases, il s’est marié, il s'est réconcilié avec son père, est devenu père... et a décroché six médailles dont cinq d'or à Rio!

«Dieu s'intéresse plus à mon amour pour les autres qu'à mes médailles»
Une médaille d'or, une d'argent et une médaille de bronze en natation. Pour l'Américaine Maya DiRado, ses résultats sportifs ne déterminent pas son identité.
Elle estime que le plus important est d'être un bon témoin de l'amour de Dieu. «Je crois que Dieu se soucie plus de la façon dont je montre mon amour pour les autres que de ma natation.»

«Je suis tout à toi, Dieu»
Vainqueur du 400 mètres, le Sud-Africain Wayde van Niekerk porte une inscription sur ses chaussures: «Je suis tout à toi Dieu, utilise moi!»

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°