Elle a découvert Dieu aux USA

image: Elle a découvert Dieu  aux USA
© DR

Aurore est née dans une famille d’athées convaincus. Dieu avait pourtant prévu de se révéler à elle, et ce d’une manière des plus inattendues. Story.

Les parents d’Aurore ont toujours considéré la religion comme «une marque de faiblesse». Jamais elle n’avait entendu parler de la foi. Mais en septembre 2015, elle est partie aux USA comme jeune fille au pair. Elle était loin d’imaginer qu’elle en reviendrait avec bien plus qu’un meilleur niveau d’anglais…
Aurore a d’abord passé quelques mois dans une famille où cela ne se passait pas très bien. Son visa ayant été «bizarrement» prolongé (Dieu était-il déjà au rendez-vous?). Elle a cherché une nouvelle famille pour poursuivre son séjour. Sans trop se poser de questions, elle a contacté une femme qu’elle avait rencontrée «par hasard» dans l’avion, et avec qui elle avait discuté pendant tout le vol.
«C’était incroyable, je ne la connaissais pas! Et en quelques minutes, c’était réglé: elle et son mari étaient prêts à m’engager comme jeune fille au pair pour leurs trois filles.»
Des réponses à mes interrogations
Deux jours après avoir foulé le sol d’Arizona, Aurore a compris que sa nouvelle famille était chrétienne. «Ils allaient à l’Eglise tous les dimanches et je les accompagnais.» De nature curieuse, Aurore posait beaucoup de questions par rapport à la foi. «Ce qui m’a frappée, c’est la disponibilité et la motivation de mes parents d’accueil à répondre à mes constantes interrogations.»
Petit à petit, toutes ces questions ont fait du chemin dans la tête d’Aurore. «Un soir, j’ai vraiment compris qu’il y avait un truc qui se passait. Quelque chose qui était plus grand que moi et plus grand que ce que je croyais connaître de la religion.»
Aurore a donc décidé de donner sa vie à Jésus. Et quelques jours après, elle a été baptisée devant l’Eglise. Mais la jeune fille appréhendait son retour en Suisse: «Ma famille n’avait pas très bien réagi face à ma conversion, ils s’inquiétaient pour moi et j’avais peur de me retrouver toute seule. Je ne connaissais aucun chrétien en Suisse, je n’y avais jamais entendu parler de la foi.»
Mais Aurore pensait à ce que le père de sa famille d’accueil lui avait dit: «Crois-tu vraiment que Dieu va te laisser toute seule à ton retour?»

Dieu avait tout prévu
Six mois plus tard, elle peut en témoigner: «Peu avant de partir aux USA, j’avais rencontré brièvement une fille lors d’un d’anniversaire, le courant était bien passé mais nous n’avions pas gardé contact pendant mon année à l’étranger.»
Une dizaine de jours après son retour en Suisse, Aurore a appris que cette fille était chrétienne. «Grâce à une amie commune, nous avons repris contact et fait plus ample connaissance.» Aurore s’est tout de suite sentie prise en charge par cette nouvelle amie: «Je retrouvais enfin le répondant que j’avais aux USA.»
Les deux filles se sont découvertes énormément de points communs, et Aurore a commencé à fréquenter le groupe de jeunes et l’Eglise de cette nouvelle amie. 

Gaëlle Monayron

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°