Je déménage

La chronique SpirituElles de Geneviève Radloff

Un déménagement est une drôle d’aventure. A tous ceux qui ont des cauchemars rien qu’à y penser, je dis qu’il faut positiver!

Chaque objet que je prends dans mes mains me rappelle de bons souvenirs: une fête d’anniversaire, un cadeau de mes enfants ou d’un ami, un projet que nous avons réalisé ensemble.

Je peux enfin faire le tri de vêtements, de vaisselle, de la cave, ce qui n’est jamais prioritaire dans la vie de tous les jours. Faire de la place en éliminant des choses dont je n’aurais pas osé me défaire autrement me procure un tel sentiment de légèreté que je m’envolerais.

Et puis, il y a les relations. Quitter les amis et les voisins, c’est déchirant. Mais grâce aux nouvelles technologies, on peut rester en contact entre amis, et je me réjouis de les recevoir dans mon nouveau foyer. Les vrais amis, je ne les perdrai pas. Il y aura de nouveaux voisins à découvrir ce sera un défi, un test de souplesse dans l’adaptation. Je m’inscris.

Tout changement est difficile. Je sais que l’avenir me réserve des surprises, et pas uniquement des bonnes. Mais, je regarde Abraham et Sarah, Joseph, Ruth, et d’autres, et je prends courage. Car Dieu les a appelés à déménager dans un pays qu’ils ne connaissaient pas, mais qu’il leur avait d’avance préparé. Il avait un plan pour chacun d’eux dans ce nouveau pays et, suivant ce plan, ils allaient bien. Serait-ce autrement pour moi?

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°