Que penser du yoga?

image: Que penser du yoga?
© istockphoto

Le yoga se décline en une multitude de versions. Il en existe même une chrétienne. Gros plan sur ce sport qui mérite bien quelques clarifications.

Le yoga est un sport qui allie exercices physiques et respiratoires à la relaxation. Les gens qui le pratiquent recherchent en général un genre de paix intérieure: le corps est abordé par des aspects que l’on pourrait qualifier de «spirituels». La méditation est très utilisée, comme une «clé» permettant d’ouvrir son esprit à la «paix» recherchée.

Si on y regarde de plus près, le yoga a les mêmes caractéristiques que tout autre sport: il permet de se détendre et de se défouler, de se centrer sur soi etc. Mais sa particularité est d’aborder le sport sous une approche spirituelle: on parle alors d’évacuer les «pensées ou émotions négatives» ou encore de «chercher la clarté mentale» en effectuant des exercices de méditations au cours de la séance. Il faut aussi savoir que le yoga se rapproche beaucoup du bouddhisme ou même à l’hindouisme. En sanskrit, langue indo-européenne très ancienne, le mot yoga pourrait signifier «joug», «union avec Dieu», «contrôle» ou encore «méthode». Terme très vaste et ambiguë, tu l’auras compris, tout comme la discipline sportive qu’il représente.

Avec un prof, au début
Différentes techniques sont utilisées. Cela va de la respiration aux étirements, tout ceci pour évacuer le stress et les tensions accumulés dans le corps. Ce sport permet notamment de développer les capacités de concentration d’une personne, sa souplesse, son endurance, ou encore sa mémoire en proposant des enchaînements répétés. En général, on conseille même de pratiquer avec un professeur au moins au début, pour être sûr de ne pas mal faire les mouvements, et donc risquer de se blesser.

Historiquement, le yoga est né en Inde, mais a beaucoup évolué au fil de ses périples dans le monde… Généralement, il est axé sur l’ouverture des «chakras» ainsi que sur d’autres concepts asiatiques. Au Japon par exemple, le yoga est axé sur le courant «zen», alors qu’au Tibet, on pratique plutôt le yoga de «l’intériorité». Le yoga s’adapte donc aux cultures qui s’y intéressent.

En version chrétienne, ça donne quoi ?
Dans ce sens, il n’est pas vraiment étonnant que des chrétiens américains se soient approprié le yoga au point de le christianiser! Sur internet, tu peux retrouver la communauté «Holy yoga», qui propose des outils tels que des podcasts de lecture de la Bible et de séances de méditations axées exclusivement sur la Bible ou sur des exhortations spirituelles… uniquement chrétiennes. Ce yoga s’oriente donc plutôt vers une spiritualité tendant à développer la relation avec Dieu, et pas à d’ouvrir les fameux chakras. Cette mission en ligne s’attache d’ailleurs à utiliser le yoga comme moyen d’évangélisation.

Sur Instagram ou YouTube, de jeunes chrétiennes expliquent pourquoi elles aiment pratiquer ce sport dans sa version chrétienne. Pour elles, il s’agit de faire de l’exercice calmement, sans courir de partout et en prenant quelques instant pour se centrer sur Dieu en même temps!

Toute la question est alors de savoir si ce sport est équilibré et saint pour toi. Pose-toi les bonnes questions, et surtout, pratique-le au bon endroit avec les bonnes personnes.

Marine Muller

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°