Fais le pas, invite un ami au groupe de jeunes!

image: Fais le pas, invite un ami au groupe de jeunes!
© iStockphoto

On a tous été en galère, et parfois pris au dépourvu, lorsqu’on a voulu inviter un ou une pote au groupe de jeunes. Mais remettons ce dernier au milieu du village et regardons avec recul cette épreuve qui n’en est pas forcément une.

Si tu lis encore cet article à ce stade-là, c’est que tu dois vaguement avoir quelqu’un en tête ou que cette situation t’est arrivée. Parlons de ce «quelqu’un» que tu aimerais inviter, qui-est-il? En général, c’est plutôt un ami proche, avec qui tu aimes passer du temps et en qui tu peux avoir confiance. Un pote, un vrai quoi. Tu peux lui raconter des trucs ou lui faire des propositions, en général il t’écoute sans jugement. Et si tu le connais un minimum, tu sauras donc quelle soirée pourrait lui correspondre. S’il est plutôt du genre surexcité, vaudra mieux lui proposer d’abord une soirée fun qu’une étude biblique, alors qu’au contraire, si ta meilleure pote c’est Madame Question, profite de l’inviter à une soirée où elle aura l’occasion d’échanger sur des sujet plus consistants.

Un groupe de jeunes… comme les autres!
Seconde étape pour te convaincre du fait qu’inviter un ami n’a rien d’insurmontable: qu’est-ce qu’un groupe de jeunes a de si particulier? Hormis la foi qui unit ses membres, ses activités ne sont pas plus extraordinaires qu’un autre mouvement avec des jeunes, que ce soit un club de sport, une jeunesse campagnarde ou un groupe d’amis qui partent en vacances ensemble. Oui, le groupe de jeunes c’est... des jeunes! Si tu sais que ton pote n’a rien de particulier contre ta foi, c’est fort probable qu’il verra ton invitation davantage comme une envie de ta part de le présenter à ton cercle d’amis et une envie de lui partager ce que tu vis, plutôt qu’une tentative détournée de «l’évangéliser».

Et après?
Que faire si ton invitation n’obtient pas la réponse espérée? Ne te décourage pas, tu auras fait le premier pas et ton ami saura maintenant qu’une porte est ouverte s’il veut rencontrer une autre partie de ton cercle d’amis et découvrir un peu mieux ce en quoi tu crois. A l’inverse, si après être venu avec toi au groupe de jeunes, ton ami te pose beaucoup de questions ou s’il est dérangé voire intrigué par un événement qui s’est déroulé durant la soirée, n’hésite pas à demander de l’aide à ton responsable du groupe de jeunes. Ce dernier pourra peut-être t’aider à répondre de la bonne manière, pour alimenter la réflexion de ton ami.

Mais un pote reste un pote, et en général ce n’est pas parce que tu lui proposes un ciné ou une sortie avec d’autres amis que cela va changer grand-chose à votre relation. Alors qu’est-ce qui t’empêche de l’inviter au groupe de jeunes? Fais le pas!

Par Robin Jaques robin@just4u.org

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°