Elle a créé un guide biblique pour les filles

Une étudiante suisse a réussi à fidéliser un peu plus d’une centaine de lectrices avec un plan de lecture commenté envoyé par internet

Comment se motiver les unes les autres à lire la Bible? C’est la question que se sont posées trois amies en mars 2007. Et c’est en essayant d’y trouver une réponse concrète qu’est né le projet «Let’s do it», un petit guide biblique hebdomadaire préparé par l’une d’entre elles, Letty. «L’idée était de booster notre foi. On s’est dit: allez, on va le faire, on va apprendre à lire la Bible ensemble». Petit à petit, l’étudiante de vingt et un ans propose ses commentaires bibliques à des personnes de son entourage et rapidement une dizaine de filles s’inscrivent à son courriel gratuit. En presque deux ans, le projet compte plus d’une centaine de lectrices régulières.

Lecture quotidienne
Le programme de lecture est préparé tout spécialement pour les teenage girls, entre douze et dix-huit ans. Un thème est défini pour la semaine: «Comment prier?» - «Marie, une femme comme les autres?» - «Quel est ton rêve?». Du lundi au jeudi, Letty rédige un commentaire d’un passage biblique. «Ce sont plutôt des pistes de réflexion. Je me sers de mon expérience, des lectures que je fais et je me mets à l’écoute de Dieu». Parmi les thèmes abordés, des sujets plus féminins: la beauté, les relations, etc. Le vendredi, elle propose quelque chose de récréatif comme une recette, une vidéo ou un poème; le samedi un projet, une organisation ou un événement. Le dimanche, une lectrice est interviewée, pour entretenir l’aspect «communauté».
Delphine, vingt ans, est une des lectrices de «Let’s do it». Elle confie: «Je suis inscrite depuis une année. Une fois, le thème de la semaine était “revenir à Jésus”. Ça m’a travaillée. C’était exactement ce que j’étais en train de vivre. Je suis souvent encouragée par ce que je lis. J’aime voir qu’il y a plusieurs façons de vivre sa foi et que ça soit très concret.»

Letty engagée
En novembre 2007, la Fondation du Grain de Blé entend parler du projet et propose à Letty de l’aider à corriger et à affiner ses textes ainsi qu’à organiser les week-ends qu’elle ambitionne de mettre en place pour ses lectrices. Elle est engagée à 20% par l’organisation. Le premier week-end du genre a lieu au mois d’octobre 2008, en présence d’une quarantaine de filles. Au menu: des enseignements tout adaptés pour elles et des bons temps de partage!
Préparer sa lettre hebdomadaire est un engagement conséquent en temps, d’autant que Letty, qui doit jongler avec ses études de lettres et des responsabilités dans un groupe de jeunes, y réfléchit un peu en permanence, de son propre aveu: «Parfois je les écris d’une traite, parfois ils mûrissent pendant ma semaine. Je suis consciente de ma responsabilité par rapport à ce que j’écris». Est-ce parfois lourd? «Lourd, non. Mais ça doit être une priorité dans mon emploi du temps. Si je n’ai pas fini, je mets de côté mes activités du week-end. Mais j’aime tellement faire ça que ce n’est pas pesant!»
«Mon rêve, c’est de pouvoir écrire pour Dieu et pour les jeunes», confie Letty. Combien de temps vivra son guide biblique? «Tant que Dieu me guidera dans ce projet!»

Natasia

© Alliance Presse - toute reproduction interdite

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°