Je songe à me faire un tatouage

image: Je songe à me faire  un tatouage
© Alliance Presse

Tu trouves que le tatouage de ton pote est classe et lui donne un air plus «viril»? tu admires, à la télévision ou sur le net, ces «stars» ou mannequins toujours plus nombreuses à afficher leurs épaules ou dos tatoués? Si le désir de te tatouer te titille, tu te bases certainement sur l’une des quatre motivations suivantes. Mais sont-elles vraiment bonnes?

1. Pour faire comme les autres, par effet de mode. Oui, mais...
a) Les modes passent, tes goûts vont encore évoluer jusqu’à l’âge adulte et tu risques de te retrouver avec un symbole sur ta peau qui ne te correspond plus. Imagine la tête de ta future femme, prénommée Lydie, quand elle découvrira ton tatoo de jeunesse «Vanessa forever».
b) Des tatouages visibles peuvent aussi être mal vus par certains patrons à l’heure de t’engager.
c) Quand tu seras vieux, ton tatouage sur une peau ridée n’aura plus le même effet. Il te restera encore l’option de le faire enlever mais c’est très difficile, surtout s’il est en couleur. Et rien ne garantit qu’il n’y aura pas de cicatrice…

2. Pour t’affirmer face à tes parents
Tu as grandi et tu veux faire passer le message à ton entourage : «Je ne suis plus un enfant, mon corps t’appartient et je peux en faire ce que je veux».
a) C’est vrai, mais as-tu vraiment besoin de te faire tatouer pour affirmer qui tu es et ce que tu penses? N’est-ce pas sur le terrain, par tes engagements ou tes paroles, que tu démontreras encore plus clairement qui tu es?
b) D’une certaine façon, ton corps ne t’appartient pas, car la Bible affirme que «le corps est pour le Seigneur et le Seigneur pour le corps» et aussi que «le corps est le temple du Saint-Esprit» (1 Cor. 6, 13 et 19). Alors songe à la manière dont tu vas traité ce corps que Dieu te prête…

3. Pour faire partie d’une bande. Oui, mais…
a) Parfois, certains copains vont à plusieurs se faire le même tattoo, comme pour dire «on est amis à la vie, à la mort». Mais n’est-il pas possible de montrer ton amitié autrement, en partageant les mêmes activités, sorties, goûts musicaux, blagues et fous rires?
b) Dans l’Antiquité, avoir un signe sur la peau signifiait être esclave. Plus récemment, les nazis tatouaient un chiffre sur les Juifs, comme pour leur enlever leur identité et en faire des «numéros». Aujourd’hui, dans certaines tribus du monde, le tatouage est associé à un rite de passage.

4. Pour être différent des autres, avoir un «signe distinctif »
«Inscrire un symbole dans sa peau est une manière de le rendre significatif, affectif, personnel», affirme Valérie Brocard, conseillère en image à Hapilook. Par exemple, Angelina Jolie s’est fait tatouer les coordonnées géographiques des lieux de naissance de chacun de ses enfants, comme pour graver son amour pour eux pour toujours. Alors, est-ce un bon argument? Deux réflexions:
a) Tu es déjà un être à part, avec tes particularités physiques et psychologiques. Même les vrais jumeaux possèdent de petites différences.
b) Il existe d’autres manières de laisser s’exprimer ta personnalité, par ta manière de t’habiller, de te coiffer ou de «customiser» tes affaires. Tu trouveras même des tatoos autocollants ou des bijoux pour le corps de tous les styles. Moins chers et surtout moins douloureux que de vrais tatouages, tu peux les changer selon ton humeur.

Sandrine Roulet

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°