Anorexie et boulimie: un pas vers la guérison

image: Anorexie et boulimie: un pas vers la guérison
© Alliance Presse

Quelles sont les solutions pour guérir?

Si tu es toi-même atteint d’anorexie ou de boulimie:
1) Accepte de te faire aider, reconnais que tu es victime de ce problème. N’attends pas, car certaines anorexies peuvent avoir des conséquences terribles sur le long terme et même conduire à la mort.
2) Fais tout pour essayer de t’en sortir. Cela passe par une guérison intérieure: rappelle-toi que des gens t’aiment, même si tu penses le contraire.

Si ta sœur ou un ami sont dans cette situation…
1) Ne mets pas une étiquette sur la personne atteinte d’anorexie ou de boulimie, cela ne ferait que renforcer l’image négative qu’elle a d’elle-même, voire même la conforter dans sa maladie.
2) Sois franc avec elle, arrête les tabous et parle sincèrement de ce qui se passe. Ne cherche pas d’excuses pour ne pas régler le problème.
3) La première chose à faire: prie! Car Dieu peut vraiment aider à la guérison.

Si tu as de la famille ou des amis qui sont atteints d’anorexie et de boulimie ou si tu souffres toi-même de l’un de ces troubles, tu te demandes certainement d’où ça vient et ce que tu peux faire… Voici quelques réponses.

J’ai rencontré un jour un adolescent souffrant d’une anorexie mentale: dans sa tête, tout le poussait à lutter contre l’envie de manger. Il buvait dix litres d’eau par jour et faisait énormément de sport, au point que les médecins avaient dû lui prescrire une interdiction de toute activité physique! A l’hôpital, nous avons dû le surveiller pour qu’il ne boive pas et ne se mette pas à faire des pompes pendant la nuit…

Quelque chose de très répandu
L’anorexie mentale n’est pas le seul problème en lien avec la nourriture. L’anorexie «normale», elle, est une perte d’appétit. Quant à la boulimie, c’est l’aspect contraire: une personne mange énormément, sans se contrôler et sur le long terme. De nombreux anorexiques sont atteints de boulimie et se font ensuite vomir. En tant que psychologue, j’ai vu que ces troubles sont très courants.

Surtout des filles?
Le plus souvent, ce sont des jeunes filles qui sont touchées. Le plus surprenant, dans les cas que j’ai vus, c’est qu’elles venaient en majorité d’un milieu social stable, avec des parents ayant une bonne situation. Je me suis demandé comment une jeune fille pouvait devenir anorexique ou boulimique, alors que sa famille avait l’air aussi bien.

En cause, une blessure profonde
Cela montre que le problème se situe ailleurs. En apparence tout va bien, mais lorsque nous grattons un peu, nous découvrons un sombre tableau. L’anorexie et la boulimie s’enracinent à l’intérieur de soi et commandent au corps de tout faire pour ne pas manger, ou alors de tout faire pour maigrir.

Il peut y avoir plusieurs causes:
- La culture du culte du corps, avec des images de top-models au corps parfait qui nous amènent à attacher trop d’importance à notre apparence.
- Un manque d’amour et une recherche d’attention.
- Un traumatisme après un événement difficile comme un deuil, un choc ou une violence.
- Le symptôme d’une situation familiale difficile et de choses non-communiquées dans la famille.

Guillaume Saehr

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°