Mehdi ride pour le Grand Patron

image: Mehdi ride pour le Grand Patron
© Alliance Presse

Mehdi a failli voir un ami mourir

Début 2011, Mehdi a vécu une drôle d’histoire… «

Mehdi, un jeune apprenti menuisier de 17 ans, aime la glisse. La glisse sous toutes ses formes: sur son skate, sur les pistes de ski ou encore en essayant de nouvelles figures dans un snowpark.

Parle-nous de ta passion pour le skate et le snowboard
Depuis tout petit, j’aime faire du sport. Je me suis lancé sur les pistes déjà à l’âge de cinq ans et j’y ai passé mon enfance. J’y allais d’abord avec mes parents, mais très vite j’ai pu aussi skier avec des amis ou dans des camps de ski. Les amis qui avaient un meilleur niveau que moi m’ont beaucoup fait progresser. Et ce que j’aime avant tout dans ces sports extrêmes, c’est me dépenser, aller au-delà de mes performances.

Tu es chrétien et tu n’as pas peur de le dire. Comment vis-tu ta foi dans ce milieu du ride?
Ce milieu est pourri par les drogues, le sexe et la fête. Les jeunes se perdent et je sens toujours plus qu’ils ont besoin de témoins. J’ai vraiment envie que les gens sachent que je suis chrétien et qu’ils se sentent libres de me partager leurs problèmes.

Cela a-t-il déjà été possible?
Plusieurs de mes amis se moquaient de moi à cause de ma foi. Ils ne comprenaient pas ce que je vivais et me jugeaient. Mais peu à peu, ils ont été touchés de voir que je n’avais pas peur de montrer ma foi. Je pense qu’ils étaient aussi à la recherche de quelque chose. Aujourd’hui, ils viennent dans mon groupe de jeunes et ont découvert Jésus.

Comment envisages-tu l’avenir? As-tu un rêve?
Je rêve de voyager pour témoigner au travers de ce sport aux quatre coins du monde. Cette parole que Dieu a donnée à ses disciples me pousse à l’action: «Allez, faites de toutes les nations des disciples» (Matt. 28,19). J’ai envie que les riders sachent que Dieu, c’est mille fois mieux que toutes ces drogues et que ce Dieu-là rêve d’avoir une relation personnelle avec chacun.

Comment vis-tu le fait d’être différent?
Au début, c’était difficile. Mais tout a changé lorsque j’ai réalisé que la seule chose qui me rend vraiment heureux, c’est de suivre Dieu. Dans ma vie de tous les jours, la lecture de la Bible et la vie du Saint-Esprit en moi m’aident à avancer.

Propos recueillis par Letty Greneille

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°